4

Avec les traces encore vives qu'ont laissé, au sein de son effectif, les matchs internationaux de qualifications pour le mondial 2018, le Paris Saint-Germain a abordé samedi après-midi sa 8e journée de Ligue 1 avec beaucoup d'appréhension. Et si dans ses rangs les absents et les blessés plus ou moins importants constituaient un sévère handicap pour la machine parisienne, Unai Eméry avait à coeur de ne pas se laisser prendre au piège du modeste club dijonnais. De plus, saisir l'opportunité offerte par Monaco battu par Lyon (2-3) se révélait être une belle manière de creuser un peu plus l'écart au classement de Ligue 1 avec ses poursuivants les plus sérieux.

Somme toute, un match véritablement difficile qui aura vu le club de la capitale se faire surprendre par un très bon regroupement défensif dijonnais. En effet, en Bourgogne, les choses n'auront vraiment pas été simples pour la redoutable attaque parisienne entre un Baptiste Reynet impérial pour sauver sa cage des assauts répétés et une agressivité soutenue des hommes d'Olivier Dall'Oglio. De plus, que dire du manque de chance avec les montants.

Un PSG dominateur, mais en manque de réussite

Si les joueurs parisiens ont survolé les débats dans la possession de balle sur le terrain, ce sont les dijonnais qui se sont montrés les plus menaçant devant les buts en première période. Il aura fallu attendre la seconde période pour voir les poulains de l'Espagnol Unai Eméry être un peu plus entreprenant.

L'ouverture du score viendra finalement à la 70e minute de jeu de l'arrière droit Thomas Meunier qui reprendra une frappe de Neymar repoussée dans ses pieds par Reynet. Toutefois, avec la retombée du rythme de jeu, le PSG se fera surprendre à la 87e minute par une incroyable volée de Benjamin Jeannot. Et si le public dijonnais s'est dit tenir son match nul, c'était sans compter sur un Kylian Mbappé toujours bien inspiré [VIDEO].

Une délivrance sur le fil

Avec la habileté et l'aisance qu'on lui connaît désormais dans ses déplacements et ses prises de balle, Kylian Mbappé n'a pas fait mentir son talent en délivrant un très bon ballon devant les buts dijonnais que s'est empressé de mettre au fond Thomas Meunier dans le temps additionnel. Le Belge de 26 ans aura donc parmi aux supporters du club francilien de voir se poursuivre une belle série.

Toutefois, avec l'absence notoire d'Edinson Cavani, on aura senti une équipe parisienne à la peine, comme si les soucis qui s'annoncent en dehors du terrain [VIDEO] avaient réussi à s'immiscer dans la sphère sportive. Il faut donc espérer que les nuages ne sont que de passage.