À quelques jours du classico en championnat face à l’Olympique de Marseille, le PSG avait un autre rendez-vous, celui de la troisième journée de la Ligue des champions face à Anderlecht. Pour cette rencontre, les hommes de Unai Émery ont su faire l’essentiel en dominant de bout en bout l’actuel 5e de la Jupiler Pro League Anderlecht 4-0 sur sa pelouse. Avec ce résultat, les coéquipiers de Neymar confortent leur place de leader du groupe malgré les 3-0 infligés par Bayern Munich à Celtic Glasgow.

Pour cette troisième journée des matchs de poules de la C1, le club de la capitale se déplaçait à Bruxelles pour défier les hommes de Hein Vanhaezebrouck.

C’est une équipe de Paris Saint-Germain peu flamboyant qui s’est imposée ce soir. Longtemps secouer en défense, les Franciliens n’avaient pas d’autres choix que de se confier à leur trio d’attaque : cavani-Neymar-Mbappé. Et c’est justement ce trio qui a fait la différence en inscrivant chacun un but avant que Di Maria ne vienne ajouter le sien.

Une victoire acquise sans pour autant briller

Dès les troisièmes minutes, on assiste à l’ouverture du score signé Mbappé sur un magnifique service du métronome Marco Verratti. Malgré cette ouverture précoce du score les joueurs d’Anderlecht ont continué par mettre le pied sur l’accélérateur. Ces joueurs ont à de nombreuses reprises tenté d’égaliser sans y parvenir n’eût été les nombreux arrêts du gardien parisien Aréola. Profitant des brèches laissées en défense, le PSG [VIDEO] par l’entremise de Cavani aggrave le score à la 44e minute de jeu sur un service de Mbappé : 0-2 score à la pause.

De retour des vestiaires, la défense parisienne continuait par subir la pression de l’équipe adverse surtout sur les côtés. À la 66e minute, sur un coup franc obtenu dans les 20 mètres des buts gardés par Sels, Neymar trompe la vigilance du mur grâce à une frappe à ras de terre. Entré en jeu en fin de match, Angel Di Maria est venu cosser l’addition en se jouant de la défense avant de piquer son ballon dans les filets de Sels.

Pour s’assurer ce résultat, le coach francilien a fait appel à ses meilleurs éléments dans la composition de son onze de départ. D’entrée de jeu le coach on pouvait voir Neymar et Mbappé associés à Edinson Cavani, absent lors du déplacement à Dijon. Le milieu de terrain est resté intact avec le trio Verratti, Rabiot et Motta. En défense, on note l’absence de Thiago Silva remplacé par Kimpembe.

Cette victoire en déplacement ce soir sera sans nul doute un élément motivateur pour le groupe parisien qui est appelé à conforter sa place de leader du championnat face à Marseille [VIDEO] lors du classico.