Thiago Silva, le capitaine parisien, titulaire jeudi soir avec le Brésil en Bolivie, a été touché à la cuisse, et n'a pas pu terminé cette rencontre à cause de douleurs lancinantes derrière la cuisse. Il a du céder sa place de défenseur central à la demi-heure de jeu, et passera vendredi des examens pour connaître la gravité de la blessure, mais aussi la durée de l'indisponibilité du joueur en cas d'absence prolongée. Si on pense que celle-ci est principalement musculaire, elle pourrait s'avérer fatale, l'empêchant de joueur mercredi lors de la rencontre face au Chili, dernier match des barrages pour le Mondial 2018. Le Brésil a fait match nul face à la Bolivie et un Carlos Lampe impressionnant.

Avec le Brésil déjà qualifié pour le Mondial 2018, la rencontre avec la Verde, déjà éliminée, ne représentait pas de dangers réels. Durant 90 minutes on a retrouvé un Dani Alves, un Neymar [VIDEO], et un Thiago Silva qui ont tenté d'ouvrir le score, mais le gardien de but Carlos Lampe était très en forme et sauve indéniablement la Bolivie. L'équipe brésilienne n'avait pas décidé de prendre ce match à la légère, avec une équipe type, composée du duo Alves-Neymar, à l'opposé de la Bolivie, qui avait remanié son équipe en raison des absents.

Un match difficile pour le Brésil

Le Brésil a eu, dès les première minutes du match, du mal à se mettre en condition, dans l' Estadio Hernando Siles de La Paz et ses 3 600 mètres d’altitude, et laisseront à la Bolivie la première occasion de cette rencontre, avec Machado qui frappe mais rate et laisse le ballon passer à côté des cages d'Alisson (16e).

Quant à Neymar, du côté brésilien, après la récupération de la balle, ce dernier tente une frappe à ras de terre, mais le gardien bolivien le repousse en corner. Thiago Silva sortira sur civière deux minutes plus tard, blessé à la cuisse droite. L'équipe du Brésil repartira à l'assaut avec un essai de Gabriel Jesus et un arrêt de Lampe tout juste incroyable de la tête. On peut dire que Neymar a maintes fois tenté d'ouvrir le score, mais à chaque fois il s'est vu arrêté par Carlos Lampe, Machado, et les défenseurs boliviens. La cage du gardien bolivien aura été « inviolée » durant les 90 minutes de match, grâce à des arrêts exceptionnels et une défense tout aussi concentré.

Neymar est un joueur résistant, qui va témoigner de réelles performances physiques, car, malgré l'altitude, il va tenter de courser Lampe pour récupérer le ballon dans ses pieds, mais, au final, le gardien de but va réussir à dégager. Neymar [VIDEO] va se confronter à la défense bolivienne, en retentant de marquer un but, juste avant la pause, mais, encore une fois, l'unité des boliviens restera sans appel.