L'équipe de France va jouer quatre gros test-matchs en novembre face à trois grandes nations du rugby, le Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud et le Japon. Après un tournoi des VI Nations pas très réussi terminé à une miraculeuse troisième place et une tournée estivale totalement ratée, les Bleus de Guy Novès vont devoir se rattraper lors de ces quatre matches sinon cela pourrait sentir très mauvais pour leur coach.

Guy Novès [VIDEO] a d'ailleurs dévoilé sa liste de l'ensemble des joueurs qui participeront à ces matchs cruciaux pour son avenir à la tête de l'équipe de France.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Pour ses quatre matchs en trois semaines, le sélectionneur a même décidé de faire deux listes. La première de 32 joueurs est la principale. Ces 32 éléments seront présents contre la Nouvelle-Zélande le 11 novembre à Saint-Denis.

A cette date, 14 joueurs de la deuxième liste partiront afin de préparer la deuxième réception des Néo-Zélandais à Lyon, le 14 novembre. Ce qui est frappant dans la première liste, c'est qu'il y a beaucoup de jeunes et de nouveaux venus. On y retrouve ainsi Belleau, Cancoriet, Dupont et Jelonch qui ont tous les quatre 21 ans. Dix autres sélectionnés n'ont même pas encore atteint le quart de siècle et certains d'entre-eux pourraient fêter leur première apparition avec le maillot français (Tauleigne, Lambey, Lacroix ou encore Gabrillagues). Problème de cette liste : les jeunes joueurs qui y sont présents ne seront pas beaucoup encadrés par des joueurs expérimentés dont beaucoup manquent à l'appel. Mais cela est notamment dû au fait qu'il y aussi beaucoup de blessés. Ainsi toute la troisième-ligne français est décimée (Chouly, Camara, Ollivon, Goujon, Sanconnie et encore bien d'autres).

Guy Novès a annoncé sa liste où il y a une belle place faite aux jeunes

Il n'y a pas que la première liste que Guy Novès a donné où l'on trouve beaucoup de jeunes. Selon le site du 20 Minutes, cette dernière est composée à 99% de jeunes. Guy Novès s'en est d'ailleurs expliqué dans des propos rapportés par le site du quotidien français : "C'est maintenant qu'il faut faire les choix, pas demain. On tient compte des performances des jeunes joueurs depuis le début de la saison. " Il répond également par la même occasion à la pression de Bernard Laporte [VIDEO], le président de la Fédération Française de Rugby, qui souhaite voir plus de jeunes en équipe de France.

Et bientôt il se pourrait que de nouvelles tête fassent encore leur apparition en sélection nationale. On peut notamment penser à l'ailier Alivereti Raka, qui bien que fidjien attend une naturalisation française et qui a reçu ce mercredi le soutien du sélectionneur français.