La belle affiche entre le numéro 1 mondial, Rafael Nadal et la tête de série numéro 6 du tournoi de Pékin, John Isner [VIDEO] a vu l'Espagnol s'imposer. Le Majorquin a battu en deux sets l'Américain de 32 ans (6-4, 7-6) mais ce ne fut pas une partie de plaisir. Les deux se sont donnés à fond sur le court pendant une heure et 44 minutes. Et ce fut finalement celui qui pour le moment domine le tennis mondial qui s'est imposé.

Les deux sets ont été très disputés de la part des deux joueurs qui s'affrontaient pour la septième fois au cours de leurs carrières.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Ils se sont à chaque fois rendu coup pour coup sauf au neuvième jeu du premier set. C'est à ce moment-là que Rafael Nadal a breaké son adversaire pour la seule et unique fois du match (5-4).

L'Espagnol finit alors la première manche sur son jeu de service. Evidemment les deux hommes ont eu l'occasion de faire le break dans cette rencontre (4 fois pour Nadal et 3 fois pour Isner) mais le break réalisé par Nadal sera le seul de la partie. Lors du deuxième set, l'Espagnol et l'Américain ont, tous deux, remporté leurs jeux de services. La rencontre a donc du se finir au tie-break où le numéro 1 mondial s'est montré impitoyable en le gagnant 7-0 (7-6). A noter qu'il s'agissait aussi d'un duel entre deux gros serveurs. Nadal a pratiquement fait un sans-faute sur son service (90% sur l'ensemble du match) et John Isner s'est pas mal débrouillé non plus (77% sur le match).

En battant Isner, Rafael Nadal se qualifie pour les demies où il affrontera Grigor Dimitrov

Avec cette victoire contre Isner, Rafael Nadal affrontera donc Grigor Dimitrov en demi-finale du tournoi de Pékin.

Tout comme face à l'Américain, l'historique des rencontres entre l'Espagnol et le Bulgare tourne à l'avantage de Nadal. Dans leurs carrières, Nadal et Dimitrov se sont affrontés 9 fois. Le bilan est de 8 victoires pour le Majorquin contre 1 pour Gregor Dimitrov. Cependant la seule défaite de Nadal face à son futur adversaire a justement eu lieu lors du tournoi de Pékin en 2016. Sur cette compétition le Bulgare a donc un tout petit avantage psychologique sur le n°1 mondial. A lui maintenant de bien s'en servir.

Mais le Bulgare va aussi se présenter avec un désavantage contre Nadal. Il a perdu beaucoup d'énergie dans son quart de finale contre Roberto Bautista-Agut. Il n'est parvenu à se défaire de l'Espagnol qu'au bout de trois sets (7-6,4-6, 6-2). Surtout que déjà pour battre Juan Martin Del Potro, il avait dû aussi s'employer (7-6, 7-5). La fraîcheur physique va donc jouer pour Rafael Nadal.