Le FC Valence ne s'y est pas trompé en accueillant en prêt avec option d'achat le jeune attaquant portugais [VIDEO]. Force est de constater que depuis le 31 aôut dernier le club espagnol a fait une très très bonne affaire. Une si bonne affaire que le joueur pourrait être regretté si jamais le PSG forçait son retour en fin de saison.

A son arrivé en Espagne, il faut le reconnaître, Gonçalo Guedes ne faisait figure que d'espoir en attente de confirmation [VIDEO].

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

La faute à un temps de jeu, somme-toute, famélique dans la capitale française, l'international portugais n'a pu prouvé toute sa valeur. Aujourd'hui acclimaté à son nouvel environnement, l'attaquant déborde d'énergie montre enfin toute l'étendue de son talent déjà entrevue au Benfica Lisbonne.

Auteur, il y a tout juste une semaine d'un but splendide face au Betis Séville lors de la victoire par six buts à trois de son club, Guedes se positionne déjà comme la bête noire des clus andalous.

Guedes ouvre la voie à Valence !

Très proche au classement du FC Séville, son adversaire du soir, le FC Valence avait pour mission de conserver sa place sur le podium dans ce choc de la neuvième journée. Dominés en début de rencontre, les pensionnaires de Mestalla réagissent de manière sporadique grâce à des offensives menés par Solér, Rodrigo et Guedes. Désormais sur la bonne voie, le valenciens trouve la faille juste avant la pause. Lancé par Rodrigo, le nouvel international espagnol, Guedes efface Simon Kjaer d'un crochet puis décoche, à l'entrée de la surface une superbe frappe qui finit filet opposé, Rico est battu.

En démonstration, Guedes met Séville K.O.

Touché mais pas encore morts, les sévillans le seront bientôt. Cinq minutes après la reprise, les joueurs de Berizzo sont dépasés par les enchaînements de ceux de Marcelino, plus concentrés. Servi par Rodrigo, dont il faut reconnaître les efforts, Simone Zaza Inscrit le second but.

Dès lors on assiste à une vraie débâcle, tant les sévillans n'y sont plus. Leurs attaques timides et mal assurées peinent à créer le danger dans la surface adverse. Profitant de cette maladresse et des espaces laissés par la défense andalouse, Valence enchaîne par des contres fulgurants qui payent à cinq minutes de la fin du temps réglementaire. Sur tous les bons coups Gonçalo Guedes, encore lui, donne une balle de but à Santi Mina qui crucifie Sergio Rico. L'international espoir espagnol marque son troisième but de la saison. Désormais galvanisé par cette victoire certaine, le club de Valence clos la marque dans les arrêts de jeu, Guedes décidément omniprésent trompe Rico d'une petite balle piquée. La deuxième place assurée, le FC Valcence peut préparer la prochaine journée sans s'inquiéter d'un retour du Real Madrid troisième à quatre points.