Premier club du trio de tête à jouer cette vingt-septième journée, Liverpool recevait West Ham, nouveau club de Patrice Evra, dans l'espoir de dépasser Manchester United au classement avant avant son choc face à Chelsea. Le club londonien de son côté, pas encore sûr de rester dans l'élite, devait se rassurer en ramenant les trois points d'Anfield. Une chose plutôt difficile compte tenu de l'état de forme de hommes de Klopp.

Le match commence fort, à peine trois minutes de jeu et Mohamed Salah [VIDEO], l'homme providentiel d'Anfield, se signale avec une frappe qui bat Adrian mais vient mourir sur le poteau. David Moyes sur le banc de hammers essuie ses premières sueurs froides.

Pendant plusieurs minutes, sans se montrer dangereux, les liverpuldiens maîtrise le jeu et contiennent comme il faut les attaques adverses. Au quart d'heure de jeu, l'homme en forme des hammers, Marko Arnautovic trouve d'un piqué la transversale après un duel gagné face à Joël Matip, c'est au tour du technicien allemand de Liverpool d'avoir peur. Ce n'est pas fini, car dans la foulée, les hommes de Moyes restés aux avant-postes se montrent encore dangereux mais maladroit. Pablo Zabaleta reçoit un centre de Manuel Lanzini par une magnifique frappe... trop croisée pour inquiéter outre-mesure le portier adverse.

Malgré une maîtrise de Liverpool on assiste néanmoins à un match équilibré, les londoniens encore dans le match n'ont rien à envier de leurs adversaires... Jusqu'à la vingt-huitième minute et un corner côté droit de Mohamed Salah qui trouve la tête d'Emre Can.

Le milieu de terrain allemand ouvre le score et met son club sur les bons rails avant la mi-temps.

Liverpool : la force tranquille !

Au retour de la pause, les Reds fort de leur avantage mettent la pression à leurs adversaires. Désormais plus haut sur le terrain, ils montrent efficace dans la conservation du ballon mais face au bloc de West Ham mais tout l'inverse à la conclusion. Grâce à un superbe travail d'Alex Oxlade-Chamberlain qui sert Salah dans la profondeur, l'égyptien trompe Adrian d'une belle frappe croisée. Il marque son vingt-troisième buts cette saison.

Liverpool fait le break six minutes après la reprise. Six nouvelles minutes plus tard et de plus en plus en confiance ils ne s'arrêtent pas là, Can, le premier buteur, récupère un ballon suite à une relance approximative de João Mario et donne une superbe passe à Roberto Firmino. Le brésilien ne se fait pas prier pour effacer le gardien espagnol d'une feinte de corps puis pousser le ballon au fond de filets. Liverpool s'envole vers la victoire.

La réaction des joueurs de David Moyes intervient à trois minutes plus tard, la cinquante neuvième, Michail Antonio enté deux minutes plus tôt à la place de Lanzini réduit l'écart avec une frappe croisée.

A ce moment du match on sent les hammers galvanisés par ce but et accentuent légèrement leur pression sur Liverpool. Malgré cela les pensionnaires d'Anfield réussissent à se créer des occasions. A la soixante-quatorzième Sadio Mané profite d'un splendide travail d'Oxlade-Chamberlain qui le sert dans le dos de la défense. L'ailier sénégalais trouve l'extérieur du poteau. Trois minutes plus tard, ce dernier trouve le fond des filets sur un centre de Robertson. Maintenant certain de remporter les trois points, Jurgen Klopp se permet de gérer, sort son trio offensif star Salah-Firmino-Mané et peut désormais se concentre sur la prochaine journée. Grâce à cette victoire, Liverpool accède à la place de dauphin au classement. Une place qui serait garantie en cas de défaite de Manchester United demain face à Chelsea.