Sur les quatre joueurs français présents sur les parquets de la NBA cette nuit, deux ont gagné avec leurs équipes respectives tandis que les deux autres se sont inclinés. Frank Ntilikina est allé s'imposer, à domicile avec les Knicks de New-York , face aux Hornets de Charlotte. Timothé Luwawu-Cabarrot a imité son compatriote. Sa franchise des Sixers de Philadelphie est allée gagner chez les Utah Jazz de Rudy Gobert.

Frank Ntilikina a été beaucoup moins offensif, que lors de la victoire face aux Pacers d'Indiana dimanche, contre les Hornets de Charlotte cette nuit. Sur les tirs, le Français n'a pas été très efficace (3 points à 1/5) mais par contre il a été précieux pour distribuer les ballons, il a notamment fait 8 passes décisives.

L'ex-joueur de Strasbourg a aussi réussi à prendre 3 rebonds. Sur les 26 minutes de jeu qu'il a obtenu cette nuit, son bilan est donc plutôt positif. Dans son rôle de meneur-passeur, il a été très utile à son équipe des Knicks de New-York, qui face aux Hornets de Charlotte, a connu sa troisième victoire d'affilée (118-113). Les Sixers de Philadelphie, eux, continuent aussi leur belle série de victoires. Ils ont remporté la cinquième consécutive cette nuit contre les Utah Jazz de Rudy Gobert (104-97). Timothé Luwawu-Cabarrot s'est fait lors de ce succès une petite place dans la rotation de son équipe. Le tricolore est resté sur le parquet 18 minutes, ce qui représente son temp de jeu maximum cette saison. Durant ce temps, il a inscrit 7 points et fait 2 passes décisives.

Une nuit plutôt équilibrée pour les Français avec donc des gagnants et des perdants

Tous les Français qui ont été présents sur les parquets cette nuit n'ont pas tous gagnés.

Comme Rudy Gobert qui s'est donc incliné, avec les Utah Jazz, devant les Sixers de Timothé Luwawu-Cabarrot [VIDEO]. Et pourtant Gobert est loin d'avoir fait un mauvais match. Il a même validé un nouveau double-double (16 points, 15 rebonds) mais cette performance n'a pas aidé son équipe à gagner. Le tricolore s'est aussi offert 3 contres. Petit bémol tout de même pour lui, lorsqu'il était présent sur le terrain, sa franchise a marqué 20 points de moins que les visiteurs. L'autre Français a avoir perdu son match est Ian Mahinmi. Mais le pivot des Wizards de Washington n'a pas eu le temps de se mettre en valeur lors de cette défaite, à domicile, contre les Mavericks de Dallas (99-113). Le Français n'a joué que six petites minutes et s'est contenté de prendre un rebonds et de perdre une balle.

Petit point infirmerie pour les tricolores. Tony Parker, Joffrey Lauvergne (San Antonio), Nicolas Batum (Charlotte) et Alexis Ajinça (New-Orleans) sont toujours en période de convalescence.