Le Paris Saint Germain sort de trois derniers matchs très positif dans le jeu et dans le score (avec un cumulé s'établissant à 12 buts marqués pour 0 encaissé). Passons dès lors en revu la situation des joueurs offensifs individuellement.

Un trio pour l'instant intouchable :

Déboursez une somme importante dans l'achat d'un nouveau blouson ou d'une nouvelle voiture et vous constaterez par vous même le besoin chronique de l'exhiber avec fierté. C'est le cas du #PSG avec l'arrivé simultané de #Neymar puis Mbappé (pour environs 400M€). Si l'on rajoute à cela la présence de Cavani qui, en plus d'avoir été l'un des déboursements les plus importants de l'histoire du club, cumule des caractéristiques de pure buteur unique dans l'effectif parisiens, vous avez là les trois titulaires indiscutables sur le flanc offensif parisien.

Trois titulaires qui n'ont pourtant pas montrer une réelle capacité à jouer ensemble tant (malgré les excellents résultats) les relations entre Cavani et la doublette Neymar-Mbappé semblent timides sur le terrain.

Les outsiders :

Il y en a toujours dans un effectif. Pastore, Draxler et Di Maria sont pourtant trois joueurs dont les horizons semblent différentes.

Concernant Pastore il s'agit d'un avenir en pointillé et une issue incertaine. En effet le créateur argentin sort de plusieurs entrées en jeu remarquées et un match plein et convaincant face à Angers (victoire 0 – 5). Pourtant il est très difficile de savoir avec certitude si Javier Pastore sera toujours parisien en février prochain ou la saison prochaine.

Draxler lui est dans une situation différente. Son replacement dans l'axe et dans une position de relayeur est pour l'instant la découverte de ce début d'année du coté parisien.

En effet l'allemand permet au bloc tout entier de remonter et d'établir les connexions avec les trois de devant (ce qui a manqué depuis l'après Ibra). Plus encore puisque Draxler permet à Rabiot de jouer à son véritable poste et à Verratti de se libérer offensivement. Donc pas de doute, Draxler semble avoir trouvé sa place dans l'entre-jeu parisien.

Enfin et pour en finir avec les « outsiders » Di Maria lui semble suivre un tout autre chemin. Et oui, le génial argentin auteur de prestations intéressantes et remarquées (face à Nice notamment) devrait servir au PSG de rentrer dans les clous de l'UEFA [VIDEO]. Une vente aux alentour de 50M€ serait certainement une très bonne nouvelle pour les dirigeants, mais attention, nous savons à quel point Unai Emery aime le joueur.

Les autres :

Lucas, Guedes et Ben Arfa sont les autres, l'un est prêté et impressionne son nouveau pays d'accueil, les deux autres sont dans une positions égales mais dans des conditions différentes.

On pointait du doigt ses ressemblances « effrayante » avec Lucas, pourtant Guedes semble différent.

Il le montre week-end après week-end dans La Liga espagnol et il semble certain que le jeune portugais soit épié par les dirigeants parisiens

Ben Arfa et Lucas eux devraient partir. Hatem n'aurait malheureusement jamais du venir et Lucas n'aura finalement fait que six premiers mois intéressant avec Ancelotti et aura ensuite était trop intermittent.

Les raisons d'un effectif riche :

Le Paris Saint Germain ne peut titulariser neuf joueurs offensifs dans une même feuille de match évidemment, mais la direction sportive devra faire les bons choix. En effet pour gagner une compétition comme la Ligue des Champions l'on ne peut se contenter de Cavani – Neymar – Mbappé. Les blessures, les manques de formes sont légions et les joueurs offensifs, aujourd'hui habituer du bancs parisiens, sont des armes supplémentaires indéniables. De plus la multiplicité des compétitions ouvre à plus de turn-over et à un banc relativement élargi. Rappelons-nous que lors de la finale de Ligue des Champions 2017 et de la victoire du Real Madrid [VIDEO] face à la Juventus de Turin, le banc madrilène était composé de Bale, Morata et James (en plus de Luca Vasquez et Marco Asensio).

Mon sentiment :

Lucas devra être vendu [VIDEO] mais le départ de Di Maria serait une erreur tant il est polyvalent et compétitif dans les grands matchs.

Le départ de Pastore serait à mon sens plus logique, le joueur est trop souvent blessé et son profil est aujourd'hui moins indispensable qu'il n'a pu l'être jusque l'année dernière.

Ben Arfa doit impérativement trouver un nouveau club parce qu'il ne lui reste plus beaucoup d'années au très très haut niveau et peut encore procurer de nombreuses exclamations.

Concernant Guedes, le jeune numéro 7 valencien et espoir portugais, sera certainement prêté une saison supplémentaire (sauf s'il manque des fonds au PSG [VIDEO]). Cependant le club parisien devra surveiller les performances de son jeune ailier tant il impressionne. #UEFA