La France a officiellement remporté hier la course à l'organisation de la coupe du Monde de Rugby au détriment de l'Afrique du Sud et de l'Irlande. Pourtant non favorite parmi les trois pays candidats [VIDEO], suite à l'expertise de World Rugby classant le dossier Sud Africain plus propice à l'accueil de l'événement. Forte heureusement pour le rugby français et Bernard Laporte, les votants n'ont pas suivi les recommandations de la Fédération internationale, la candidature tricolore récoltant ainsi au second tour 24 voix contre 15 pour l'Afrique du Sud. Une décision difficile à avaler pour la nation double champion du monde, essuyant un 4ème refus de suite (2011, 2015 et 2019).

Un processus d'évaluation qualifié "d'opaque" ces dernières semaines par la Fédération Sud-Africaine, mais une décision respectée par son directeur général Jurie Roux : "Nous avons toujours dit que nous respecterions le processus et nous estimons désormais qu'il est clos."

Après l'Euro 2016 de football et un an avant les Jeux Olympiques de 2024, c'est un nouvel événement sportif majeur que la France accueillera. France2023

Le mondial de rugby en France : 16 ans après

Ce sera donc pour la seconde fois de son histoire que l'Hexagone accueillera la coupe du monde de rugby. L'équipe de France qui évoluera sur ses terres sera bien évidemment attendue au tournant lors de l'événement le plus passionnant de la planète rugby. On ne peut qu'être nostalgique de l'édition 2007 et notamment du quart de final remporté par la France face à l'ogre Néo-zélandais, vainqueur à trois reprises de la compétition (et double champion en titre aujourd'hui).

Une rencontre toujours dans ancrée dans les mémoires 10 ans après.

Cependant depuis plusieurs années, l'équipe de France ne brille plus. Le dernier trophée des tricolores remontant à 2010 lors du tournois des six nations, la France n'a ensuite guère fait mieux qu'une troisième place (excepté 2011 : 2ème) et a connu une véritable déroute lors du mondial 2015 face à la Nouvelle Zélande en quart de finale (62-13).

Les hommes de Guy Novès ont néanmoins affiché un meilleur visage lors de leur dernière confrontation face aux All Blacks (défaite 23-28) mardi dernier. Le XV de France a donc six ans pour préparer la coupe du monde à domicile. [VIDEO]

La France une terre d'accueil idéale pour le sport international ?

Ce n'est pas moins de neuf stades qui accueilleront la Coupe du monde de rugby de septembre à octobre 2023 : le stade de France (Saint-Denis), le Vélodrome (Marseille), La Beaujoire (Nantes), Geoffroy Guichard (Saint-Etienne), le Matmut Atlantique (Bordeaux), l'Allianz Riviera (Nice), le Groupama Stadium (Lyon-Décines) ainsi que le stade Pierre-Mauroy (Villeneuve-D'Ascq).

Le choix de la candidature de la France confirme son statut de terre d'accueil idéale pour les grands événements européens et internationaux. En effet, de 2016 à 2024 l'Hexagone aura organisé l'Euro de football 2016, le mondial de handball 2017, le mondial féminin de football 2019 et enfin l'événement international le plus attendu : Les Jeux Olympiques de 2024.