L'ATP va profiter de son tournoi Next Gen Finals, qui est un Masters rassemblant les meilleurs jeunes joueurs de tennis de moins de 21 ans. C'est la toute première édition de ce tournoi et l'ATP compte bien utilise cette compétition pour tester de nouvelles règles qui pourraient ensuite être effectives sur le circuit principal.

La première règle qui va être testée dès ce mardi sur les courts pour ce Masters des moins de 21 ans sera la règle des 4 jeux. Ainsi le set s'arrêtera lorsqu'un joueur aura gagné 4 jeux et non pas 6 . En revanche, Les matchs seront toujours de 5 manches. Si les deux joueurs ont chacun gagné 3 jeux alors il y aura un tie-break.

Le "No-ad", qui est présent sur le circuit principal depuis 2006, sera autorisé dans cette compétition. C'est à dire que quand le score sera de 40 A, les tennismen joueront un point décisif. Cela augmentera ainsi les moments importants dans une partie. Il y aura aussi une petite finale afin de désigner le 3ème du tournoi. En plus du "No-ad", le "No-let" sera aussi de rigueur. Lorsqu'un service touche la bande du filet et retombe dans le bon carré, alors le point devra se jouer au lieu que le serveur ne recommence son service. Et ce qu'il s'agisse du premier ou deuxième service. Autre innovation, la présence des entraîneurs. Les coachs des joueurs pourront entrer sur le court afin de donner des consignes à leurs protégés à la fin de chaque set. C'est une pratique qui existe déjà en WTA depuis 2008, à l'exception que les coachs des joueuses peuvent intervenir à tout moment.

Il y aura aussi une nouvelle règle concernant le public. Les spectateurs et spectatrices ne seront plus obligés d'attendre que le changement de côté se fasse pour bouger. Ils auront à présent le droit de se déplacer pendant les points. Les nouvelle règles qui sont instaurées sont aussi suivies d'innovations technologiques.

L'ATP Next Gen Finals, un nouveau tournoi rempli de nouvelles règles et de nouvelles technologies

Des tentatives avec de nouvelles technologies vont aussi être réalisées au cours de ce tournoi. Un compte à rebours sera notamment mis en place. Ce compte à rebours numérique sera placé au bord du court et chronométrera les 25 secondes autorisées entre la fin d'un point et le début du suivant. Il s'agit là d'un système qui a déjà été testé dans les compétition de jeunes et lors des dernières qualifications à l'US Open. Dans ce tournoi l'arbitre de chaise sera tout seul pour arbitrer les rencontres. Il n'y aura pas de juges de ligne. L'arbitre de chaise sera assisté d'un système électronique.

C'est la même entreprise qui a inventé le Hawk-eye qui fournit l'appareil.

Les joueurs qui vont découvrir ce nouveau tournoi ainsi que ces nouvelles règles et technologies sont Andrei Rublev (38ème mondial), Karen Khachanov [VIDEO](45), Daniil Medvedev (65), Denis Shapovalov (51), Jared Donaldson (55), Borna Coric (48), Hyeon Chung (54) et l'Italien Gianluigi Quinzi (306) qui est sorti vainqueur d'une poule de qualification réservée aux Italiens, qui accueillent la compétition.