Résumé des forces en présence et des équipes en difficulté avant le célèbre Boxing Day, avec 4 journées en 13 jours, pendant la période des fêtes de fin d'année. Ce marathon footbalistique situé à un moment de la saison où la fatigue se fait ressentir, peut confirmer ou sceller le destin de plusieurs formations de Premier League. Ce moment clé est donc très important pour la suite du championnat, la forme et l'envie priment souvent sur l'aspect technique ou tactique, quelles seront les victimes de cette saison ?

Le Big Five, rendez-vous charnière

5 équipes vont lutter pour les 4 places qualificatives pour la Ligue des Champions, et durant le Boxing Day il y aura 2 face-à-face directs qui seront suivis avec attention, Arsenal - Liverpool et Arsenal - Chelsea.

Arsène Wenger, qui s'apprête à vivre un mercato hivernal agité [VIDEO], n'a pas le droit à l'erreur à domicile face à des concurrents directs, tout autre résultat qu'une victoire le mettrait dans une position compliquée. Manchester City, qui réalise une saison parfaite [VIDEO], doit d'abord se concentrer sur son jeu sans se soucier de ses concurrents. La prochaine victime, Bournemouth, que les Citizens recevront à l'Etihad Stadium le 23 décembre, ne devrait pas leur éviter de remporter leur 17e succès de suite. La presse britannique indique ce matin que la direction de Manchester City souhaite prolonger le contrat de Pep Guardiola, tout va bien pour le coach catalan. Le voisin mancunien qui a toujours 3 points d'avance sur Chelsea aura pour ambition de consolider sa 2ème place. Liverpool qui n'a pas un calendrier facile devra éviter de perdre des points pour ne pas être lâché par Chelsea, qui a déjà 4 points d'avance sur les Reds.

Les Spurs à l'affût, bataille en fin de classement

Tottenham, le grand perdant de ce week-end après sa défaite contre Manchester City, est passé de la 4ème à la 7ème place et est à 2 points de Arsenal 5ème. Les Spurs bénéficient d'un calendrier très favorable en rencontrant des équipes mal classées mis à part Burnley. Quant à Leicester (8ème), l'équipe de Claude Puel, qui sort d'une série de 4 victoires consécutives, interrompue par Crystal Palace ce week-end. Les Foxes devront affronter les Red Devils et les Reds, sacré menu de fêtes ! En bas de tableau, où rien n'est encore joué, 6 points d'écart entre le dernier et le 12e, la bataille va être rude et les face-à-face peuvent être déterminants pour la suite du championnat. Et comme en Premier League, le fighting spirit est naturel, un mal classé peut battre une équipe du Big Four, le spectacle sera encore au rendez-vous.