Tombeur du Paris Saint-Germain il y a maintenant dix jours (qui constituait la première défaite du club), le RC Strasbourg va tenter de refaire le même coup ce mercredi au stade de la meinau, en Coupe de la Ligue pour le compte des huitièmes de finale. Ainsi, Thierry Laurey s'est présenté devant la presse et n'a pas manqué de chambrer les hommes d'Unai Emery.

"Paris sait où se trouve Strasbourg maintenant"

Alors que la victoire d'il y a quelques jours était assez incroyable, Strasbourg sait qu'il devra faire attention ce mercredi et que le PSG [VIDEO] sera revanchard : "C'est un match de prestige. Mais il faut être honnête, ils ne vont pas venir dans l'idée de plaisanter. Mais maintenant, ils savent où se trouve Strasbourg. Il va falloir nous faire rompre" a-t-il déclaré avant de faire référence aux Bronzés : "On en a chié l'autre jour, mais quelques fois, sur un malentendu, tu arrives à passer, ce malentendu, c'est encore plus que Jean-Claude Duss".

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Il explique ensuite que le résultat n'importe peu, c'est la manière qu'il relèvera : "L'objectif c'est le maintien, tout le monde le sait. Mais c'est pas pour autant qu'on va balancer les matchs de coupe, si tu es tourné en ridicule, ça va faire mal aussi", a précisé Thiery Laurey [VIDEO].

"Gagner la Coupe de la Ligue ? C'est comme sortir avec Claudia Schiffer"

Vainqueur aux tirs au but face à l'AS Saint-Etienne lors du premier tour de la Coupe de la Ligue, le club alsacien a encore beaucoup de chemin à parcourir s'il veut prétendre à une qualification pour la finale au Stade de France. D'ailleurs, l'entraîneur strasbourgeois le sait très bien et ne manque pas de le souligner en prenant pour exemple la célèbre mannequin allemande, Claudia Schiffer : "Une envie, c'est pas un objectif. C'est même totalement différent. Un objectif c'est quand tu penses pouvoir réellement le faire, il faut que ce soit réalisable. Or des envies, comme tout le monde j'en ai et j'en ai eu. J'ai notamment rêvé de sortir avec Claudia Schiffer. Mais bon, c'est inaccessible ou alors juste en posters" a-t-il plaisanté.

Dans un moment plus sérieux, il explique que de retrouver le Paris Saint-Germain ne lui plaît pas forcément : "C'est une belle compétition. Enfin surtout pour mettre en valeur les équipes de Ligue 2 ou encore de National. Beaucoup la critique, mais moi elle ne me déplaît pas du tout. Du coup, je suis un peu déçu du tirage au sort. On en aurait bien voulu un autre pour être honnête."