L'Olympique lyonnais aborde avec plus ou moins de sérénité la fin de l'année et se prépare déjà pour la suite des événements. Sur le podium pour le moment, le club de Jean-Michel Aulas est toujours à la lutte avec ses rivaux que sont l'AS Monaco et l'Olympique de Marseille pour terminer en dauphin d'un Paris Saint-Germain à priori intouchable. Le mercato d'hiver [VIDEO] va également bientôt débuter et il se pourrait bien que les scouts et les diverses cellules de recrutement des grosses écuries européennes se mettent à lorgner sur les jeunes pousses de l'Olympique lyonnais.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

C'est, semble-t-il, le cas de celui qui défie toute concurrence et arrive en tête des convoitises : Houssem Aouar. Voilà deux ans maintenant que le FC Barcelone [VIDEO]s'intéresse au cas de l'espoir lyonnais. Sous la lumière des projecteurs depuis son sauvetage du club face à Amiens le weekend dernier, le milieu de terrain a convaincu tout le monde y compris chez les amateurs de l'ASSE

Aouar éclabousse la Ligue 1

Le talent du jeune homme est indéniable.

Propulsé au plus haut niveau en cette fin d'année par son coach Bruno Genesio, le milieu de terrain a fait ses armes en équipe des jeunes avant de rejoindre les seniors. Titulaire de plus en plus fréquemment, il semble bénéficier d'un grande confiance au sein du staff rhodanien et le lui rend bien. Alors que son compère dans l'animation offensive Nabil Fekir connait des sorties plutôt délicates depuis sa performance étincelante dans le derby face à Saint-Etienne, Aouar est un relais bienvenu. Il permet de soulager le leader des Gones dans le jeu, mais aussi en dehors du terrain en focalisant l'attention des journalistes. Jean-Michel Aulas remporte une nouvelle victoire en usant de son arme de prédilection : le centre de formation.

Un journaliste ASSE conquis

Officiant régulièrement pour France Télévision, le journaliste et commentateur Denis Balbir est un spécialiste de l'histoire et du présent de l'AS Saint-Etienne.

Sans être partial, il sait également reconnaître la supériorité lyonnaise cette saison et encense les talents issus de la formation rhodanienne. "Ce Lyon est un vivier de talents et même quand certains partent, il en révèle d’autres. Aujourd’hui, c’est Houssem Aouar et demain ce sera peut-être Myziane Maolida. A l’OL, on dit qu’on fait confiance aux jeunes mais, contrairement à d’autres qui adoptent cette même communication, Lyon joint les actes aux paroles en les incorporant dans l’équipe." a t-il déclaré. Espérons pour Houssem Aouar que sa belle aventure se confirmera après la trêve hivernale et qu'il continuera à faire des adeptes.