La saison de l'Olympique lyonnais a plutôt bien débuté. Alors que sur le plan sportif et comptable l'OL s'en sort avec les honneurs, l'effectif pourrait être légèrement secoué. Face à des rivaux eux aussi performants sur les pelouses de Ligue 1 (l'AS Monaco et l'Olympique de Marseille), l'OL doit se méfier d'une baisse de régime à la trêve hivernale pour espérer finir en dauphin d'un Paris Saint-Germain hors de portée. Le Mercato d'hiver se rapproche avec l'arrivée des températures négatives.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

Traditionnellement calme, le marché des transferts pourrait connaître cette saison un coup d'accélérateur par rapport à d'habitude. Les grosses écuries d'Europe souhaitent pour certaines se renforcer en vue des prochaines hostilités notamment sur la scène européenne.

C'est peut-être bien le cas de l'Olympique lyonnais qui, s'il exclut pour l'instant tout départ, risque quand même de se renforcer.

OL : Aulas souhaiterait des renforts

C'est une petite surprise qui risque bien de ravir les supporters de l'équipe rhodanienne. L'Olympique lyonnais, contrairement à ce que son médiatique président avait annoncé il y a encore quelques semaines, pourrait bien se renforcer. Soucieux de jouer sa carte à fond sur les différents tableaux notamment en Europa League (rappelons que Lyon en accueillera la finale), l'OL a besoin de sang frais. "On n’a rien décidé pour le moment sur le mercato hivernal. On verra en fonction des besoins du coach. S’il faut faire un effort, on le fera" a lancé Jean-Michel Aulas [VIDEO] aux journalistes de Radio Scoop.

Le président compte néanmoins conserver le plus longtemps possible les pépites issues de son centre de formation (Tousart, Aouar [VIDEO], Diakhaby) malgré les sollicitations afin de conserver un effectif compétitif.

L'attaque est le chantier prioritaire au mercato

Si Nabil Fekir, Mariano Diaz et Maxwell Cornet continuent d'assurer l'animation offensive chez les hommes de Bruno Genesio, il faudra bien les faire souffler par intermittence. En effet, la blessure de Bertrand Traoré a jeté un froid et le coach lyonnais se trouve avec peu de solutions de remplacement à l'avant. C'est donc dans ce secteur que des arrivées sont attendues. Pour le moment, le club ne s'est pas positionné sur une cible en particulier. Les rentrées d'argent de cet été avec les ventes de Lacazette et Tolisso et malgré quelques dépenses permettent à Jean-Michel Aulas de jouer la carte du joker en allant pourquoi pas piocher chez ses adversaires de Ligue 1.