A l'heure de la trêve hivernale, le Paris Saint-Germain et le Real de Madrid n'affichent pas les mêmes certitudes. Si le club parisien a impressionné lors de cette première partie de saison, terminant premier de son groupe en Ligue des champions devant le Bayern de Munich et survolant la Ligue 1, le club madrilène connaît pour sa part quelques difficultés à retrouver son niveau qui fût le sien lors de la saison 2016/2017. Défait juste avant la trêve sur son terrain par le FC Barcelone (0-3), la Casa Blanca est larguée au classement de la Liga et compte déjà 14 points de retard sur le club catalan. En Ligue des Champions le Real Madrid est parvenu à sortir d'un groupe compliqué, constitué notamment du Borussia Dortmund et de Tottenham, mais n'a pas réussi à terminer en tête de sa poule.

Deux premières parties de saison bien différentes donc pour deux clubs qui se retrouveront les 14 février et 6 mars prochain [VIDEO] en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Un choc qui est particulièrement attendu et commenté par les fans de football et les acteurs de ce match. Pour l'heure, si la confiance est de mise du côté du Paris Saint-Germain [VIDEO] avec des joueurs prêts à en découdre et à marquer l'histoire, la donne semble être bien différente du côté du Real si l'on en croit les inquiétudes affichées par le latéral droit du club madrilène, Dani Carvajal.

Carvajal envisage déjà la défaite face à Paris

Pour l'instant suspendu pour le match aller entre les deux équipes, l'Espagnol a déposé un recours afin de pouvoir disputer la première manche au stade Santiago Bernabeu.

Mais le joueur du Real Madrid qui semble prêt à tout pour jouer ce match, nourrit également quelques craintes à l'idée de devoir croiser la route du Paris Saint-Germain. Dans une interview accordée au journal ibérique AS, le joueur de la sélection espagnole minimise déjà l'impact d'une éventuelle défaite face aux Parisiens : "Je ne crois pas qu'une défaite serait considérée comme une débâcle. Tu ne peux pas penser que c'est une catastrophe si tu sors contre le PSG."

Le joueur de la Roja, semble craindre son futur adversaire, même s'il prévient que lui et ses coéquipiers "donneront tout" pour venir à bout de l'ogre parisien. Des déclarations qui prouvent une fois encore que les arrivées de Neymar et de Kylian MBappé l'été dernier, ont donné au PSG des airs de cadors du football européen. Reste désormais à confirmer cette impression sur le terrain et un succès face au double tenant du titre serait sans nul doute un bon moyen d'y parvenir.