Le verdict va tomber cette semaine pour la phase des poules de la Ligue des champions, et cette saison va être marquée par des surprises de taille. Plusieurs grandes équipes ne seront pas au rendez-vous printanier de la grande messe du football européen comme tous les ans. Et d'autres grands noms ne finiront que second de leur groupe.

Qui seront les perdants de cette première partie de compétition et ceux qui ne seront pas à l'abri d'un mauvais tirage au sort ?

L'Atlético Madrid et Naples en danger, le FC Porto n'a pas le droit à l'erreur

Dans le groupe C, l'Atlético Madrid n'a plus son destin en main. Une victoire de l'AS Roma condamnerait les Colchoneros, voire même un match nul.

Ils doivent impérativement s'imposer à Chelsea pour espérer. Les doubles finalistes de 2014 et 2016 sont sanctionnés par leur mauvais début de saison avec un bilan de 9 matchs nuls et 1 défaite en 21 rencontres toutes compétitions confondues. Même s'ils restent sur une série de 4 victoires d'affilée, la fin du cycle Simeone semble proche et de nombreux mouvements sont à prévoir à la fin de cette saison.

Le SSC Naples, victime récente de la Juventus Turin [VIDEO], pourrait valider son ticket pour les 8es de finale en cas de victoire, à condition que Manchester City joue le jeu à domicile face au Chakhtior Donetsk. En effet, le club ukrainien n'a besoin que d'un match nul pour se qualifier, un mal pour un bien pour Naples ? Le Scudetto est l'objectif principal du Napoli et depuis ce week-end, ils ne sont plus leader.

Mener de front le championnat et la Ligue des champions pourrait les mettre en difficulté alors que la Ligue Europa serait plus accessible.

Concernant le FC Porto, un succès suffirait pour se qualifier contre l'AS Monaco déjà éliminé. Tout autre résultat serait risqué. Mais quel sera le visage monégasque : revanchard ou résigné ?

2 échecs et 2 alertes

Le Borussia Dortmund et l'AS Monaco sont les 2 grandes équipes déjà éliminées de cette compétition [VIDEO], et demeureront les grandes déceptions de cette compétition. Elles n'ont jamais réussi à hausser leur niveau de jeu, à ni à faire preuve de combativité et de talent, et c'est ce qu'il faut retenir. L'envie et la qualité n'étaient pas au rendez-vous.

Quant aux derniers finalistes de cette compétition, le Real Madrid et la Juventus Turin, ils se contenteront vraisemblablement de la 2ème place de leurs groupes respectifs. Ils n'auront pas la tâche facile pour les 8es de finale, ils devront affronter une grosse équipe, mais le temps sera leur meilleur allié car les favoris sont "programmés" pour être à leur meilleur niveau à ce moment de l'année.

Malgré certaines désillusions, le spectacle sera encore au rendez-vous cette année et l'échéance de la Coupe du monde devrait motiver certains joueurs à montrer toutes leurs qualités.