11 points d'avance sur son dauphin Manchester United et 14 points sur Chelsea, le 3ème du championnat d'Angleterre : ce sont les chiffres à retenir de ce week-end. Une voie royale vers le titre s'offre aux Citizens, tant la domination est écrasante au niveau comptable et du style de jeu proposé. Les 2 faits marquants de cette journée sont la victoire de Manchester City face aux Red Devils et l'avalanche de mauvais résultats des 3 poursuivants : 2 matchs nuls et 1 défaite. Si l'équipe de Pep Guardiola résiste au marathon à venir (6 journées en 23 jours!), ils pourront déjà mettre le Champagne au frais.

Trop de lacunes pour Manchester United

Le derby d'hier après-midi représente bien la réalité du moment, l'équipe de José Mourinho a été dépassée, surclassée, et n'a pu que défendre sur sa propre pelouse, sans créativité.

Toutes les statistiques ont été en faveur des Citizens mais le chiffre à retenir est celui de la possession avec 64,8%, impensable à Old Trafford! L'amertume et la mauvaise foi du portuguais était à la hauteur de l'échec après la rencontre, évoquant '2 buts aussi scandaleux' '2 très mauvais buts' 'la plus grosse décision du match est malheureusement celle de Michael Oliver (l'arbitre).....'. Ce match a montré une différence de philosophie de jeu entre les 2 entraîneurs, défendre en priorité contre la possession de la balle et sans cesse aller vers l'avant, la rigueur contre le panache. Même si les Red Devils pensent déjà au mercato estival [VIDEO], ils devront mieux jouer pour consolider leur 2ème place.

Des challengers trop inconstants

Chelsea, Arsenal et Liverpool, voici les poursuivants qui ont définitivement perdu le championnat ce week-end. Ils ont été incapables de battre leurs adversaires, qui étaient tous classés au-delà de la 10ème place! L'irrégularité est leur principal défaut, aucune de ces équipes n'a pu faire mieux que 3 victoires d'affilé en championnat alors que l'actuel leader a une série en cours de 14 victoires! Le fossé est trop grand, nous allons assister à un mini championnat entre ces formations en y incluant les Mancuniens et les Spurs de Tottenham, c'est désormais une certitude.

Le mercato hivernal est l'occasion de combler certaines lacunes même si les bonnes affaires sont plutôt rares. Mais quelques grands joueurs parisiens vont devoir partir, par exemple, et pourraient rendre service à des clubs qui seront à la lutte pour les places européennes.