La 18ème journée de championnat proposait le choc entre une équipe de Manchester City sans pitié invincible et une équipe de Tottenham habituée à jouer les trouble-fêtes et cela malgré des performances moyennes en championnat. L'équipe de Pep Guardiola devait donc se méfier d'une équipe de Totthenam dont le coach avait changé le dispositif tactique pour la circonstance.

City ne fait qu'une bouchée de son rival, Hugo LLoris humillié

La première mi temps montre déja un aperçu de l'écart actuel entre les deux équipes.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Totthenam va essayer de presser au plus haut l'équipe adverse mais va lentement et surement perdre du terrain au fil des minutes. Par la suite, c'est Gundogan qui aura été le premier à inquièter la défense.

Il va logiquement scoré d'un coup de tête imparable. C'est le début du cauchemar pour le gardien de Tottenham. Plusieurs assauts vont ensuite se répéter, la faute à Sterling et Sané qui s'éclatent littéralement dans leur couloir respectif. C'est la mi-temps ! Par miracle, LLoris résiste. Mais c'était sans compter sur le chef d'orchestre Kevin de Bruyne qui va expédier un missile dans les cages de LLoris. Le score est ramené à 2-0 ! City va même se permettre de rater un pénalty mais va comme d'habitude, grâce à son buteur fétiche Sterling, inscrire deux buts supplémentaires [VIDEO]. On assiste à des frappes lointaines de Totthenam, signe de son impuissance, même si ses joueurs parviendront à réduire le score. Le choix tactique du coach aura peut-être été fatal à son équipe. Le seul joueur de l'équipe ayant été à la hauteur malgré un petit pont de Sterling aura bel et bien été Hugo lloris.

La recette Pep : c'est du tout cuit en Premier league !

C'est la 15ieme victoire consécutive de Manchester City, un véritable record en Premier League.

City cette saison en championnat, c'est du beau jeu, des contres assassins, une maitrise du ballon et des espaces, des attaques placées, un pressing constant, et des relances propres. A l'image de ce que proposait l'équipe de Barcelone il y a quelques années mais dans un championnat un peu difficile avec des concurrents redoutables et des équipes pièges. Mais tout cela est pourtant logique, car le dénominateur commun de ses deux équipes c'est Pep ! A cette allure on n'imagine bien son équipe déja championne d'Angleterre quand on sait qu'il ont fait mieux que le champion Chelsea la saison passée. Tout cela promet du spectacle en Champions League !