Dimanche 17 décembre, l'OM [VIDEO] se déplaçait dans le froid du Rhône pour y affronter l'OL en match de clôture de la dix-huitième journée de Ligue 1, pour un énième olympico. La rencontre a tourné à l'avantage des Gones assez rapidement après une erreur très grossière du portier marseillais, Steve Mandanda. L'Olympique lyonnais s'est imposé 2-0 grâce à ses deux meilleurs buteurs, Nabil Fekir et Mariano Diaz, et le gardien de l'OM s'est auto-lynché lors des traditionnelles questions d'après-match. Morceaux choisis.

Steve Mandanda : "Je ne dois pas prendre ce genre de but"

Depuis son retour à l'OM en provenance de Crystal Palace cet été, Steve Mandanda a retrouvé un très bon niveau.

Une aisance et un impact qui lui ont permis de très vite s'affirmer de nouveau comme l'un des meilleurs portiers de Ligue 1, et élément indispensable à son club. Mais ce dimanche soir au Groupama Stadium, le gardien phocéen a commis une erreur aussi grosse que rare. Sur un coup franc direct frappé à 35 mètres dès la 6ème minute, Nabil Fekir -auteur par ailleurs d'un excellent match- a vu le ballon miraculeusement rentrer dans le but marseillais, après une vilaine erreur de main de Steve Mandanda. Il n'en fallait pas tant pour enflammer les Bad Gones, qui fêtaient leurs 30 ans d'existence ce week-end.

Dominateurs durant une bonne partie du match, les Marseillais ont pourtant perdu (2-0) à Lyon. Une défaite qui éloigne l'OM de son adversaire du soir et de l'AS Monaco au classement. Mais trois points de retard, ce n'est pas irrémédiable, et cet Olympique de Marseille a su prouver qu'il avait de la ressource.

Quelques instants après la rencontre, Steve Mandanda a assumé son erreur : "Je prends l'entière responsabilité de cette défaite", a-t-il commenté, grand seigneur comme souvent : "je ne dois pas prendre ce genre de but...". On peut dire que le gardien marseillais a établi un constat plutôt sévère -sans doute trop- à son encontre : "On voit Anthony Lopes [...] décisif, et Steve Mandanda qui n'est pas bon", rapporte L'Équipe.

Rudi Garcia [VIDEO] en personne a volé au secours du numéro 30 de l'OM : "On ne peut pas lui en vouloir", a-t-il déclaré en conférence de presse. Le technicien marseillais a compris que la seule erreur de son gardien n'était pas la cause de la défaite. Mandanda a même réussi quelques parades décisives en seconde période. En plus d'avoir eu plus d'occasions que son adversaire, Marseille a eu la possession du ballon. Le club olympien a tout simplement peiné dans la réussite et dans le réalisme, au contraire de l'OL.

Alors puisque faute avouée est à moitié pardonnée, nous allons faire une fleur à Steve Mandanda : on lui pardonne carrément tout ! Car la classe, ça n'a pas de prix.

L'OM accueillera Troyes mercredi en Ligue 1, pour finir l'année 2017 sur une bonne note. De son côté, Lyon ira à Toulouse.