Le Paris Saint-Germain anime dans le sens des arrivées [VIDEO]comme dans celui des départs l'actualité Mercato de cette fin d'année. Mais la priorité des Parisiens, c'est bien de vendre lors de la fenêtre de transfert hivernal. Les dépenses folles de cet été ont attiré l'attention de l'UEFA et l'instance européenne a décidé d'ouvrir une enquête à l'encontre du club de la capitale dans le cadre du fair-play financier. En première ligne pour quitter le Paris Saint-Germain figurent Lucas, Angel Di Maria et Javier Pastore, ce dernier qui a connu de nombreuses blessures au cours des 24 derniers mois, garde une belle cote sur le marché des transferts et ne manque pas de prétendants prêts à l'accueillir.

Selon France Football, le milieu argentin serait désiré par l'AS Rome, l'Atletico Madrid et l'Inter Milan. Des pistes intéressantes pour le joueur de 28 ans qui se voyait pourtant terminer sa carrière chez les Rouges et Bleus. Mais l'agent du Sud-Américain, Marcelo Simonian, a déjà refroidi l'une d'elles en réfutant d’éventuels contacts entre Javier Pastore et le club milanais.

Javier Pastore : "Je ne sais pas si je vais rester"

Vendre le meneur de jeu argentin pourrait vite devenir une priorité pour le Paris Saint-Germain qui en plus de l'indemnité de transfert qu'il percevrait, économiserait 10 à 12 millions d'euros par an sur le salaire du numéro 27. Angel Di Maria conserve toujours les faveurs de son entraîneur, et pourrait finalement rester encore dans la capitale française, tandis que Lucas a refusé les avances de la Chine [VIDEO] et attend toujours d'autres offres, lui qui est notamment courtisé par Chelsea et Malaga.

Titulaire ce dimanche face à Caen, Javier Pastore a été interrogé sur son avenir par Canal Plus à la mi-temps du match contre les Normands. Le ton triste, l'Argentin s'est montré évasif, ne niant pas les rumeurs : "Je ne sais pas si je vais rester, pour l’instant je suis là" a-t-il déclaré. Apparu à seulement quatorze reprises pour neuf titularisations lors de cette première partie de saison, le meneur de jeu des Rouges et Bleus a inscrit quatre buts mais n'est jamais parvenu à impressionner comme il l'avait fait lors de ses premiers mois passés dans la capitale française. Gêné par les blessures, Javier Pastore laissera à coup sur un goût amer aux supporteurs parisiens s'il venait à partir cet hiver, lui qui aura marqué les esprits dans le championnat de France par sa classe balle au pied.