Ce n'est un secret pour personne, le Paris Saint-Germain est en quête d'un milieu défensif pour pallier le départ de Thiago Motta qui interviendra en fin de saison. Titulaire indiscutable au poste de sentinelle depuis son arrivée en 2012, l'Italien va être difficile à remplacer pour les dirigeants parisiens, d'autant plus qu'ils ne sont pas aidés par Adrien Rabiot qui malgré ses belles performances devant la défense refuse de jouer régulièrement à ce poste.

Selon une information révélée par Paris United, Nasser Al-Khelaïfi et Antero Henrique souhaiteraient recruter non pas un, mais deux joueurs pour pallier à cette perte majeure.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Pisté cet été, Fabinho ne semble aujourd'hui plus faire partie des priorités des dirigeants franciliens qui sont tout proches de finaliser le transfert d'un autre auriverde [VIDEO], en la personne de Wendel, 20 ans.

Sans doute prêté dès son arrivée, le joueur de Fluminense ne participera pas à la deuxième partie de saison parisienne. Dans un calendrier qui pourrait rapidement devenir surchargé en cas de beau parcours en Ligue des Champions et dans les Coupes nationales, le Paris Saint-Germain a donc tout intérêt à se munir d'une doublure apte à jouer dès le mois de janvier afin de préserver un Thiago Motta qui n'est plus tout jeune.

Sergej Milinkovic-Savic une cible inaccessible ?

Dans cette optique, l'état-major parisien aurait ciblé Sergej Milinkovic-Savic. Le jeune milieu serbe de la Lazio de Rome est devenu, à seulement 22 ans, l’un des meilleurs joueurs à son poste de l’autre côté des Alpes.

Il aurait été supervisé à plusieurs reprises par les recruteurs parisiens qui devront débourser au moins 100 millions d’euros pour s'attacher ses services. Si l'on ajoute à cette somme la concurrence de Manchester United, l'affaire paraît être compliquée à boucler dès cet hiver.

Rappelons que le Paris Saint-Germain est toujours visé par une enquête de l'UEFA [VIDEO]dans le cadre du fair-play financier et qu'il doit surtout penser à équilibrer ses comptes avant le mois de juin 2018. Après les transferts de Kylian M'Bappé et de Neymar pour près de 400 millions d'euros l'été dernier, il est difficile d'imaginer le club de la capitale investir une somme aussi conséquente cet hiver. Mais les Parisiens n'en seraient pas à leur première folie sur le marché des transferts, eux qui auront également à l'esprit leur affrontement contre le Real Madrid en février prochain, un match pour lequel un renfort ne serait pas de refus.