Entre le PSG et Hatem Ben Arfa, le mariage ne s'est pas du tout déroulé comme prévu. Arrivé en grandes pompes lors du Mercato 2016 en provenance de l'OGC Nice, le milieu offensif n'a jamais réussi à s'imposer dans le club de la capitale. Depuis, HBA se retrouve même exclu du groupe professionnel en attendant un départ désormais plus que probable cet hiver.

Un club anglais toujours très chaud pour accueillir Hatem Ben Arfa

S'il a quand même le droit de s'entraîner au Camp des Loges, le natif de Clamart doit rester chez lui le week-end.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Un conflit plus que sportif qui a débuté cet été. Désireux d'être libéré par le PSG afin de rejoindre une autre écurie, Hatem Ben Arfa n'a pas réussi à trouver un compromis avec les dirigeants parisiens.

Le club, qui lui a donné un contrat en or massif à hauteur de 10 millions d'euros par an, n'est pas disposé à lui verser l'intégralité de sa dernière année, chose que l'ancien lyonnais désire absolument. Des négociations qui ont abouties à la situation que l'on connait aujourd'hui. Mais à 30 ans, Ben Arfa veut retrouver les terrains à partir de janvier. Et son ancien entraîneur à Nice, Claude Puel, en fait toujours l'une de ses priorités [VIDEO] pour le prochain mercato. Désormais à Leicester, le technicien français verrait d'un bon oeil son association avec Jamie Vardy et surtout Riyad Mahrez, même si ce dernier est annoncé du côté de l'OM [VIDEO]. En plus de ce club anglais, une autre piste a émergé depuis hier.

Après le PSG, direction la Turquie lors du mercato ?

Selon plusieurs médias, Fenerbahce rêverait toujours d'enrôler l'international français.

Déjà sur les rangs cet été, le club turc serait sur le point d'effectuer une proposition concrète à celui qui a été encensé par la star Neymar [VIDEO]. Un quotidien local assure même que le directeur sportif, Aykut Kocaman, se rendra très prochainement à Paris pour discuter avec le joueur. Mais avant ça, il faut que le PSG et son numéro 21 trouvent un accord sur une résiliation de contrat. À moins que le club stambouliote soit prêt à se faire prêter Hatem Ben Arfa pour les six prochains mois. Il n'est pas impossible que cette solution puisse être finalisée, Paris devant absolument dégraisser lors du mercato à cause de son incroyable été . Et un salaire à payer en moins est toujours bon à prendre vis à vis du fair-play financier. À Fenerbahce, Ben Arfa retrouverait des têtes bien connus de la Ligue 1 avec Mathieu Valbunena et l'ancien monégasque Nabil Dirar. On rappelle également que Samir Nasri avait fait un premier appel du pied afin que les deux fassent équipe à Antalyaspor.