Cette nuit, dans le Texas, San Antonio [VIDEO] affrontait New York pour la première fois de la saison. L'occasion de voir deux meneurs français face à face : Tony Parker, la légende, et Franck Ntilikina, le futur, ou en tout cas un grand espoir. Les Spurs sont dans une bonne dynamique contrairement aux Knicks, défaits hier contre Chicago. Kawhi Leonard est absent, préservé pour ce match.

Sans trembler

San Antonio débute la partie en menant 8-0 avant que les débats s'équilibrent un peu.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Parker est déterminé et marque 10 pts dans le premier quart-temps (14 pts au final en 29 min).

New York réagit grâce à l'apport de son banc et recolle dans le deuxième quart.

Michael Beasley (23 pts, 12 rebonds) ou Doug McDermott (9 pts) sont précieux, tout comme Ntilikina [VIDEO], enfin face à TP. Celui-ci finira le match avec 9 pts et 11 passes (record de sa saison). 54-53 pour les Spurs à la pause.

Malgré un meilleur Kristaps Porzingis (18 pts, 7 rebonds) dans le troisième quart, les texans reprennent le contrôle en misant sur un LaMarcus Aldridge très actif (25 pts, 5 rebonds, 4 passes) ou encore sur Danny Green (15 pts) et Pau Gasol (17 pts, 11 rebonds).

San Antonio déroule collectivement et termine vainqueur logique d'une rencontre intéressante. Retrouvailles prévues dès le 2 janvier 2018 entre les deux frenchies.

Un scénario de dingue

Boston, longtemps méconnaissable, s'impose face à Houston après avoir été mené de 26 pts. Il a fallu un retour exceptionnel et quelques circonstances favorables (le flop de Smart) pour que Al Horford rentre le shoot de la gagne qui permet aux Celtics de l'emporter 99-98 dans un TD Garden en ébuliition totale.

James Harden finit à 34 pts et 10 passes (et dépressif), Kyrie Irving à 26 pts et 4 passes.

L'autre affiche de la nuit a vu Milwaukee gagner face à Minnesota 102-96. Les Wolves ont pourtant dominé et mené la plus grande partie du temps grâce aux bons matchs de Towns (22 pts, 5 rebonds), Wiggins (21 pts) et Butler (20 pts, 7 passes, 5 rebonds en 43 min) ; mais les Bucks refont surface et recolle au score dans le quatrième quart-temps. Minnesota s'écroule dans le money-time face au duo Bledsoe-Antetokounmpo (26 pts, 6 passes pour l'un et 22 pts, 10 rebonds pour l'autre).

Portland s'impose 114-110 face à Philadelphie grâce à un grand McCollum (34 pts), bien soutenu par Nurkic (21 pts, 12 rebonds) et Napier (23 pts).

Orlando bat Detroit 102-89 dans un match où le scoring est bien réparti (5 joueurs à plus de 10 pts). A noter, le bon match de Fournier (17 pts, 5 passes en 32 min), de retour de blessure depuis peu.