Cleveland, qui restait sur deux défaites d'affilée, se déplaçait cette nuit à Salt Lake City [VIDEO] pour affronter un Utah en petite forme et toujours sans Rudy Gobert, blessé. Les Cavs ont sûrement envie de célébrer leur patron, Lebron James, qui fêtait ses 33 ans, en lui offrant une victoire d'anniversaire.

Un plan contrarié

Tout a pourtant bien commencé, avec un Lebron déjà présent dans tous les compartiments du jeu, qui sert bien Kevin Love (20 pts, 10 rebonds). Donovan Mitchell garde son équipe dans le droit chemin en scorant, notamment sur un magnifique alley-oop envoyé par Ricky Rubio (auteur d'un bon match avec 16 pts, 10 rebonds et 8 passes).

Les Cavs mènent de 10 pts ; Dwayne Wade (9 pts, 7 rebonds, 4 passes) et Jeff Green (22 pts, 5 rebonds) font de bonnes entrées mais côté Jazz, on met plus d'énergie. Derrick Favors (19 pts, 6 rebonds) est efficace, Utah recolle au score. Lebron met un tir au buzzer et Cleveland [VIDEO] mène 53-48 à la mi-temps.

Le troisième quart-temps voit Utah prendre nettement l'ascendant sur les Cavs. Mitchell (29 pts, 6 passes), Favors et Ingles donnent 13 pts d'avance à leur équipe.

Wade réduit un peu l'écart et Cleveland grignote peu à peu son retard : -1 à l'approche du dénouement. Le mental et la vitesse de Mitchell font la différence et celui-ci marque sur une belle pénétration. Après un tir manqué par James (29 pts, 8 rebonds, 6 passes), Sefolosha, très utile, est envoyé sur la ligne des lancers et empêche tout espoir de retour pour les Cavs.

104-101.

Curry, la routine

Après presque un mois d'absence, Stephen Curry faisait son retour cette nuit face à Memphis. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas fait dans le détail : 38 pts à 10/13 derrière l'arc en 26 min... Au-delà de cette performance folle, Golden State s'impose 141-128 dans un match où les attaques ont brillé. Gasol (27 pts) et Evans (22 pts) ont fait leur maximum côté Grizzlies.

Surprise, New York est allé gagner à New Orleans face à des tours jumelles énormes (Davis finit à 31 pts, 9 rebonds et Cousins à 29 pts, 19 rebonds) mais trop esseulées. En face, les Knicks ont tous mis la main à la pâte, suivant un Porzingis en feu (30 pts en 32 min). Ntilikina a fait un bon match (8 pts, 5 rebonds, 4 passes), tout comme Noah, qui a enfin eu un peu de temps de jeu (4 pts, 4 rebonds en 13 min).

Un seul autre français a gagné cette nuit : c'est Luwawu-Cabarrot qui s'impose à Denver tout en rendant une ligne vierge de statistiques. Parker, très discret (4 pts), et Lauvergne (0 pt, 2 rebonds) ont perdu à Detroit.