Cette nuit, la rencontre la plus prometteuse s'est déroulée dans le Wisconsin et opposait Cleveland, deuxième à l'est et restant sur 18 victoires et 1 défaite, à Milwaukee, cinquième de cette même conférence mais venant de perdre trois fois de suite. Le duel des titans peut avoir lieu, James [VIDEO] face à Antetokounmpo, le King face à son possible héritier sur le trône.

Milwaukee se fait peur

Après un mauvais démarrage et 15-4 au tableau d'affichage pour les Cavs, les Bucks parviennent à se rapprocher malgré le coup de chaud de Kevin Love (21 pts, 10 rebonds en 30 min).

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Milwaukee fait la loi dans le deuxième quart-temps, notamment grâce à Middleton (18 pts, 10 passes) et Brogdon, bien sorti du banc (16 pts), qui guident leur équipe. En face Lebron [VIDEO] tient son équipe et permet aux Cavaliers de limiter les dégâts.

69-58 pour les Bucks à la pause.

Antetokounmpo (27 pts, 14 rebonds, 8 passes), omniprésent, enfonce le clou, tout comme Bledsoe (26 pts). Les Cavs ne tiennent debout que par la grâce de James (39 pts à 63,6 % au shoot et 7 passes), qui enfile les shoots derrière l'arc. +15 pour Milwaukee. Et bientôt +20, Giannis enchaînant les pénétrations diaboliques. C'est le banc de Cleveland, à la faveur d'un 24-2 infligé aux Bucks, qui redonne souffle à l'équipe (surtout Wade et Green, 14 et 13 pts). Les Cavs passent même devant à 5 min de la fin. Les paniers se succèdent des deux côtés et Milwaukee mène de 2 pts à 12 secondes de la fin. Antetokounmpo marque avec la faute et donne la victoire à son équipe, malgré un dernier effort de James. 119-116.

Washington et Sacramento victorieux

Les Wizards semblaient avoir le match bien en main après un premier quart-temps réussi mais ont laissé les Pelicans revenir dans la course, avant de finalement mettre une accélération qui sera fatale à New Orleans.

John Wall retrouve des jambes après sa longue blessure (18 pts, 10 passes, 6 rebonds) et Bradley Beal maintient ses belles performances des dernières semaines (26 pts, 5 rebonds, 4 passes). Les 37 pts de Davis n'ont pas suffi, 116-106 pour Washington.

Dans le troisième match de la nuit, les Kings sont allés s'imposer sur le parquet des Sixers, encore sans Embiid. Simmons a fait un bon match (13 pts, 12 rebonds, 9 passes) mais côté Sacramento, une triplette a fait la différence dans les moments chauds ; Randolph a mené l'équipe avec 27 pts en 28 min, bien accompagné par Hield (24 pts, 5 rebonds) et Mason (16 pts).