L'Olympique lyonnais continue sur sa lancée et peut toujours rêver du podium et même de la seconde place avant la trêve hivernale. Le mercato va également prochainement ouvrir ses portes et le club rhodanien risque bien d'être extrêmement sollicité avec l'éclosion d'une flopée de nouveau talents comme Houssem Aouar, Lucas Tousart ou encore Mouctar Diakhaby. C'est pourtant sur un tout autre sujet que Jean-Michel Aulas nous a gratifié d'une nouvelle sortie médiatique. Le président des Gones s'est feint d'un commentaire cinglant sur le sort réservé à l'un de ses joueurs phares en la personne de son capitaine Nabil Fekir.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Fatigué de voir son attaquant subir énormément de fautes, c'est à l'arbitrage que le patron lyonnais s'en est pris. Pas avare en mots forts, Jean-Michel Aulas risque une nouvelle fois de faire parler de lui.

Fekir est-il mis en danger par l'arbitrage ?

Ce n'est pas la première fois que des présidents ou des entraîneurs de clubs se plaignent du sort réservé à l'un de leurs joueurs. On se souvient notamment de Didier Deschamps n'hésitant pas à prendre la défense de Mathieu Valbuena trop souvent chahuté à cause de son petit gabarit. Si Nabil Fekir n'est pas à proprement parler un petit gabarit, sa capacité indéniable à créer de l'animation offensive et sa technique affolante en font la cible privilégiée des défenseurs rugueux de Ligue 1. Revenu d'une grave blessure la saison dernière, le leader du vestiaire lyonnais doit à tout prix éviter une rechute pour espérer voir la Russie avec ses collègues de l'équipe de France. Touché depuis quelques semaines par des infections virales, Fekir traverse une passe difficile sur le plan sportif et mérite bien un peu de soutien.

OL : Aulas dénonce la passivité des arbitres

"C’est vrai que la Licorne n’est pas propice pour jouer à un beau football. Je pense que Nabil a subi encore beaucoup trop de fautes directes sans protection suffisante du corps arbitral. Une pelouse vraiment détériorée sur laquelle Amiens s’était entraîné hier !", s'emportait hier soir Jean-Michel Aulas.

Cette déclaration risque bien de ne pas être très appréciée du côté des arbitres de Ligue 1. L'exclusion de Bruno Genesio [VIDEO]en fin de match hier ne devrait également pas arranger les relations entre les deux partis. Heureusement pour l'OL et Nabil Fekir, l'équipe peut malgré tout compter sur des jeunes talents inattendus [VIDEO] pour laisser souffler le capitaine à l'image d'Houssem Aouar, véritable sauveur des Gones hier dans le piège picard.