La saison de l'Olympique lyonnais arrive bientôt à mi-parcours. Alors que sonne l'heure des premiers bilans, les choses sont plutôt positives pour les hommes de Bruno Genesio. En effet, l'OL est dans le coup en ce qui concerne la Ligue 1 [VIDEO]. Les rhodaniens peuvent tout à fait croire en leurs chances de finir en dauphin d'un Paris Saint-Germain à priori hors de portée. Avec ses rivaux que sont l'AS Monaco et l'Olympique de Marseille, les victoires s'empilent même si les organismes semblent se fatiguer à force de compétition. Sur la scène européenne, Lyon peut se targuer d'une phase de poule plutôt réussie notamment lors de la double confrontation à chaque fois victorieuse face aux anglais d'Everton.

Seule ombre au tableau, la défaite sur la pelouse de l'Atalanta Bergame [VIDEO], synonyme de deuxième place du groupe et d'un tirage au sort délicat pour les 16es de finale.

Lyon écope de Villareal en Europa League

Beaucoup craignaient une opposition face à une grosse écurie reversée de Ligue des champions comme le Napoli ou le Borussia Dortmund. La seconde compétition européenne a elle aussi son lot de grands noms de l'histoire du ballon rond comme l'AC Milan ou encore Arsenal. Pourtant la main de l'ancien lyonnais Eric Abidal n'a pas forcément été clémente avec les rhodaniens lors du tirage au sort. L'OL se retrouvera face à la dangereuse équipe espagnol de Villareal. Dans une compétition qui réussie souvent aux formations ibériques, l'opposition des Gones face au "sous-marin jaune" s'annonce peu évidente.

L'actuel sixième de la Liga est un adversaire redoutable au jeu collectif bien huilé et à l'effectif composé de joueurs d'expérience.

OL : Lacombe : "surtout pas Villareal !"

Le staff lyonnais avait lui aussi fait ses pronostics et à en croire les déclarations de l'historique Bernard Lacombe, les pires craintes sont devenues réalité. "Villarreal fait beaucoup penser au Barça, joue un très bon football. Je disais avant le tirage "surtout pas Villarreal". C'est une très, très bonne équipe. Ce ne sera pas facile, c'est du très, très haut niveau. On ne se sait jamais ce qu'il peut se passer. Ils vont certainement nous confisquer le ballon", a révélé le premier conseiller de Jean-Michel Aulas au micro de beIN SPORTS. Les lyonnais s'attendent donc, à juste titre, à un prochain tour corsé et l'objectif d'atteindre la finale qui se déroulera à Lyon passera par l'Espagne. Si l'actuelle équipe de Cédric Bakumbu n'est peut-être pas le FC Barcelone, il est vrai que sa philosophie de jeu se rapproche de celle des Blaugrana. L'OL se devra donc de corriger les errances défensives qui voient le jour depuis quelques rencontres.