L'Olympique lyonnais arrive à mi-parcours d'une saison jusqu'ici réussie. Sur le podium en compagnie de ses grands rivaux, l'AS Monaco et l'Olympique de Marseille, l'OL va devoir correctement aborder la seconde partie de l'exercice pour voir ses espoirs européens se concrétiser. L'Olympico du weekend prochain sera d'ores et déjà un tournant décisif avant une trêve hivernale bienvenue et l'ouverture du marché des transferts.Si sur le plan comptable l'Olympique lyonnais n'a pas de quoi paniquer, son entraîneur Bruno Genesio [VIDEO] préfère malgré tout tirer la sonnette d'alarme et envoie un message clair à sa direction. Engagé sur plusieurs tableaux, l'équipe rhodanienne manque de profondeur de banc, ce qui laisse craindre au tacticien français l'atteinte prochaine d'un point de rupture.

Une inquiétude légitime a en juger par la dernière sortie des Lyonnais.

Genesio manque de joueurs de qualité

L'Olympique lyonnais se doit d'être efficace sur tous les plans. Pourtant c'est très piteusement que les Gones se sont fait sortir et croquer par une valeureuse équipe de Montpellier mercredi soir en coupe de la Ligue. Cette cuisante défaite face à une équipe elle aussi remodelée laisse entrevoir une crainte devenant réalité : celle d'un effectif très limité en quantité et qualité. En effet, en dehors du onze habituel, les joueur du club de Jean-Michel Aulas affichent un niveau très moyen et ne sont pas suffisamment polyvalents pour combler les carences de l'équipe. "Ce qui m’inquiète, c’est que lorsqu’on est ambitieux comme on l’est, qu’on veut aller très loin dans toutes les compétitions, et que les objectifs sont annoncés, on ne peut pas tourner à dix ou à onze. On a besoin d’un groupe étoffé et j’attendais autre chose", a déclaré avec fracas l'entraîneur rhodanien.

Le mercato d'hiver, une solution?

Jean-Michel Aulas avait jusqu'ici fermé la porte à des arrivées et des départs. Lyon serait inactif lors de la fenêtre des transactions hivernales. Pourtant, le président a changé d'avis ces dernières semaines. Probablement influencé par des échanges avec son coach, il a ouvert la porte à du renfort notamment en attaque. Jusqu'ici solide, la défense centrale n'est plus aussi imperméable et les prestations de plus en plus fragiles de Mouctar Diakhaby laisse à penser que l'OL a du travail également dans ce secteur. L'echec de la coupe de la Ligue est un signal d'alarme qui doit faire réagir le staff lyonnais pour éviter d'aller au devant de nouvelles désillusions en cas de blessures ou d'absence des titulaires [VIDEO] habituels.