Alors que l’Inter était leader invaincue il y’a tout juste une semaine [VIDEO], l’équipe milanaise est tombée pour la deuxième fois en deux journées sur la pelouse de Sassuolo (1-0). C’est Falcinelli qui a inscrit le seul but du match pour l’équipe locale à la 34e minute. Les Nerrazzuri auraient peut-être évité cette défaite si leur buteur Mauro Icardi n’avait pas vu son penalty arrêté par Consigli (49e). Les hommes de Spalletti restent troisièmes à cinq points du leader et n'ont plus que deux points d'avance sur la Roma (4e), qui a un match en retard.

Dans le premier match de la journée, la Lazio a retrouvé la victoire après un nul à Bergame face à l’Atalanta et une défaite à domicile contre le club de Torino.

L’équipe de Simone Inzaghi a infligé une lourde défaite à Crotone (4-0) grâce à des buts tous inscrits en 2ème mi-temps de Lukaku (56e), Immobile (78e), Lulic (86e) et Felipe Anderson (89e). Cette victoire permet aux Laziales, qui comptent un match en moins, de consolider leur cinquième place et de revenir à deux points de leur rival l’AS Roma.

Naples confirme, Hamsik dans la légende

Opposé à la Sampdoria de Gênes, l’une des équipes les plus joueuses du championnat italien, Naples s’est imposé 3-2 au San Paolo. Tout s’est joué dans une première mi-temps très rythmée et complètement folle au cours de laquelle les hommes de Maurizio Sarri ont été menés deux fois au score. Dès la 2ème minute de jeu, l’uruguayen Gaston Ramirez a ouvert la marque pour la Sampdoria d'un sublime coup franc, mais Allan a égalisé (16e).

Top vidéos du jour

Quagliarella a redonné l’avantage aux Génois sur penalty (27e), qu’il n’a pas célébré, lui le natif de Naples, mais Insigne, qui est revenu dans le onze de départ [VIDEO] a vite remis les pendules à l’heure (33e). Enfin, comme un symbole, c’est le capitaine Marek Hamsik qui a donné la victoire à Naples (39e). Avec ce but, Hamsik entre officiellement dans le cœur de tous les napolitains puisqu’il est désormais le meilleur buteur de l’histoire du club avec 116 buts devant Diego Maradona. En deuxième mi-temps, il ne s’est pratiquement rien passé hormis que Naples a fini la rencontre à 10 après un deuxième carton jaune du latéral portugais Mario Rui (77e). Avec cette victoire, le club napolitain confirme ainsi son statut de leader.

La Juve à l’affut

Au cours du dernier match de cette 18ème journée, la Juventus a remporté le choc face à l’AS Rome (1-0). C’est l’ancien défenseur de la Roma, Mehdi Benatia, qui a marqué l’unique but de la rencontre à la 18e minute. Le corner tiré par Pjanic a trouvé Chiellini, mais Alisson, le portier romain, a sorti une belle parade.

Le ballon est ensuite revenu sur Benatia qui a dû s’y prendre à deux fois pour envoyer le ballon au fond des filets. Sans Paulo Dybala, toujours laissé sur le banc, la Juve a globalement dominé les débats et aurait pu doubler la mise à plusieurs reprises sans un excellent Alisson.

Ces occasions manquées ont permis au club romain de croire à une égalisation heureuse mais Florenzi a trouvé la barre de Szczesny sur une ouverture somptueuse de De Rossi (80e) ,puis le polonais a remporté son face à face devant Schick en toute fin de match (94e). Grâce à leur solide défense, qui enchaîne un huitième match de rang sans prendre de but, les Bianconeri restent dans le sillage du leader Naples avec un point de moins au compteur.

Les autres résultats de cette 18ème journée : Genoa 1- 0 Benevento ; SPAL 2-2 Torino ; Udinese 4-0 Hellas Vérone ; Milan 0-2 Atalanta