Lorsque Paulinho a été recruté contre une somme de 40M€ [VIDEO] au dernier mercato estival en provenance du club chinois Guangzhou Evergrande, plusieurs observateurs et supporters avaient critiqué cette arrivée. Les spécialistes soulignaient l’incompatibilité de ce joueur robuste (1m81, 81 kg) plus connu pour ses qualités physiques que techniques avec le jeu du Barça axé sur la possession, le jeu court et les combinaisons collectives. Les supporters, eux, qui venaient de perdre leur joueur vedette Neymar, transféré au PSG, rêvaient de Marco Verratti pour perpétuer la tradition des milieux techniques au Barça.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Real Madrid

Personne donc n’aurait parié que la quatrième recrue la plus chère de l’histoire du Barça allait être un joueur qui avait été élu pire recrue de l’histoire de Tottenham par les fans des Spurs pour sa première expérience en Europe.

Des débuts réussis

Plus de quatre mois plus tard, l’ancien milieu du Corinthians a cloué le bec de tous ses détracteurs en devenant un élément important des Blaugranes. Très vite, il a répondu présent lorsque Ernesto Valverde a fait appel à lui comme lors de la 4ème journée, à Getafe, lorsqu’il est sorti du banc pour inscrire le but de la victoire dans un match compliqué (2-1). Après ce match, l’Auriverde s’est peu à peu imposé grâce à des prestations solides à l’image de son doublé, dimanche dernier, contre le Deportivo (victoire 4-0). Ces deux réalisations ont fait de lui le troisième meilleur du Barça avec 6 buts en Liga derrière Luis Suarez (8 buts) et l’intouchable Lionel Messi (14 buts) alors qu’il n’a été titularisé que 8 fois !

Un profil rare

Avant son arrivée, beaucoup n’ont pas compris que Paulinho avait justement signé au Barça parce qu’il apportait un profil différent des autres milieux comme Iniesta, Rakitic ou encore Denis Suarez qui créent des différences importantes balle au pied.

Son registre de bagarreur a apporté de l’impact physique, de la discipline et de l’équilibre dans un milieu qui en manquait cruellement la saison dernière.

Mais là où Paulinho est précieux, c’est devant le but. En effet, il est le milieu de terrain le plus prolifique de la Liga (6 buts) devant les Madrilènes Isco et Asensio (4 buts) et il a marqué plus de buts que tous les attaquants du Real Madrid : Cristiano Ronaldo, Benzema et Bale ! Ces statistiques folles ont étonné tout le monde y compris les supporters du FC Barcelone. Pourtant, Paulinho a toujours été habitué à marquer des buts. Durant les qualifications pour la Coupe du Monde 2018, il a marqué 6 buts en 11 matchs avec le Brésil (46 sélections, 11 buts), soit autant que Neymar. Dans le 4-4-2 de Valverde, il participe peu à la construction du jeu contrairement à Busquets, Iniesta et Rakitic préférant créer de l’espace pour ses coéquipiers par ses courses. Il se place haut et se distingue par sa forte présence dans la surface de réparation adverse.

84% de ses tirs sont effectués depuis la surface adverse contre 33% pour Iniesta et 31% pour Rakitic.

Des statistiques qu’il compte bien améliorer, samedi, à l’occasion d'un Clasico tant attendu contre le Real Madrid (coup d’envoi à 13h à Santiago Bernabeu).