Plus vraiment désiré du côté de l'Atlético Madrid, Nicolas Gaitan cherche un point de chute. L'Argentin se frustre en Espagne, où son temps de jeu est quasi nul sous la direction de Diego Simeone. On l'imagine aussi vouloir disputer le Mondial 2018 russe avec l'Albiceleste, où il n'a plus mis les pieds depuis le 12 octobre 2016 et une défaite face au Paraguay, dans un match où il fut le premier à être remplacé. Le natif de San Martin serait visé par le club anglais de Manchester United [VIDEO], qui veut renforcer son banc de touche dans l'optique d'une deuxième moitié de saison qui s'annonce chargée.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Gaitan "ne peut pas continuer dans ces conditions"

Un an et demi après sa signature à l'Atlético Madrid en provenance du Benfica Lisbonne, pour la coquette somme de 25 millions d'euros, Nicolas Gaitan se retrouve bloqué, face à une situation qu'il est déterminé à faire bouger.

Depuis le début de la saison 2017/2018, le milieu de terrain a participé à seulement 12 rencontres, sur les 24 auxquelles les Colchoneros ont pris part. Pire, il n'a débuté un match qu'à 4 reprises, pour 8 entrées en jeu. 519 minutes de jeu (43' de temps de jeu moyen lorsqu'il joue, 22' de temps de jeu moyen toutes rencontres disputées par son club), avouons que cela est bien maigre. Une situation vexante pour celui qui fut recruté dans la peau d'un titulaire. Mais ça, c'était avant...

Selon le quotidien britannique The Independant, Gaitan pourrait bien rebondir à Manchester United [VIDEO]. Le joueur de 29 ans, pour qui le temps presse, la Coupe du Monde approchant très vite, veut au plus vite retrouver du temps de jeu. Son agent, Jose Irabarren, reconnaît que son client "ne peut pas continuer dans ces conditions", et "qu'il quittera sans doute l'Atletico en janvier".

Ce combattant, amoureux des tacles et très vif, pourrait bien se plaire en Premier League, où son jeu rugueux serait sans doute apprécié des fans des Red Devils. Mais l'ancien triple vainqueur de la Liga NOS avec Benfica est aussi pisté dans d'autres pays, et notamment en France. Et ce n'est pas tout, puisque l'Argentin est également sollicité par des clubs anglais et italiens, ainsi que par le club qui lui a permis de se faire connaître au niveau international, le Boca Juniors, qui pourrait bien le rapatrier sous forme de prêt.

Quoi qu'il en soit, le gaucher a tout intérêt à intégrer un autre effectif s'il veut retrouver une certaine confiance, du temps de jeu, et se prendre à rêver au Mondial. C'est tout le mal qu'on lui souhaite.