Le Paris Saint-Germain se rend à Strasbourg ce samedi à 17 heures pour le compte de la 16ème journée de Ligue 1. Avant cette affiche du week-end, les deux équipes ne se sont plus affrontées toutes compétitions confondues depuis 2008 (le 2 avril au Parc des Princes pour un succès du PSG 1-0 sur un but d'Amara Diané). Aujourd'hui, Paris surfe sur la L1 et Strasbourg vient à peine de retrouver l'élite.

Emery : Je veux une équipe concentrée

Lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, Unaï Emery, entraîneur du Paris Saint-Germain, s'est exprimé sur la rencontre face au Racing Club de Strasbourg : "Strasbourg est une équipe différente des autres. En effet, elle joue différemment, surtout portée sur l'attaque [VIDEO]. Ils voudront imposer leur style et jouer avec de l'envie dans un stade où il y a une énorme ambiance. Dans ce cadre-là, j'ai besoin de joueurs concentrés." Concernant la rotation, il déclare : "On a besoin de plus de joueurs quand on enchaîne les matchs. Ceux qui joueront mercredi, ne joueront peut-être pas samedi et vice-versa."

D'ailleurs, dans un froid glacial, les joueurs devront faire attention à la blessure avant d'affronter le Bayern Munich dans un match à grand enjeu, celui de la première place du groupe en Ligue des Champions.

Cependant, les premiers indices portent à croire que Unai Emery [VIDEO] fera jouer son 11 titulaire. Ainsi, Areola, Dani Alvès et Marquinhos devraient logiquement retrouver leur place, tout comme Rabiot. Du côté de l'attaque la MCN devra être au rendez-vous pour un petit tour de chauffe avant le grand match contre l'équipe allemande de mardi prochain. Du côté des absents, seulement Thiago Motta manquera à l'appel.

La compo probable : Areola – Dani Alvès, Marquinhos, Kimpembe (ou Silva), Kurzawa – Rabiot, Verratti, Draxler – Mbappé, Neymar, Cavani

Aréola : Strasbourg, une équipe accrocheuse

De son côté, Alphonse Aréola, qui devrait être titulaire pour la rencontre, estime qu'il faudra être concentré pour pouvoir battre le Racing Club de Strasbourg : "Strasbourg, c'est une équipe assez accrocheuse. On le sait, les équipes sont là contre le PSG, elles nous attendent. Mais nous aussi on est là, et si eux ne sont pas au top, on peut réaliser des gros cartons. Après du côté du Racing, avec l'ambiance, le stade et même la pelouse (on ne sait pas si elle sera bonne ou pas) ça peut jouer sur les performances. Il faudra être bien concentré."