Délaissé sur le banc depuis quelques mois pour céder sa place au jeune Jose Sa, le portier espagnol Iker Casillas ne désespère pas et garde le sourire. Il reste un remplaçant de luxe pour Sergio Conceição et est irréprochable à chaque apparition en tant que gardien de but. Même si une grande prestation face au Sporting et deux penalties arrêtés n'auront pas été suffisants pour envoyer son équipe en finale, il reste indispensable dans sa défense.

S'en ira... s'en ira pas ?

Le gardien espagnol de 36 ans est lié au club du nord jusqu'à la fin de saison encore, mais déjà bien des rumeurs circulent autour d'un possible départ dès ce Mercato hivernal.

Beaucoup de journaux, qu'ils soient espagnols, portugais ou même français, envoient le portier espagnol aux quatre coins du monde. Au Portugal, certaines rumeurs vite avortées l'envoyaient au Paris Saint-Germain, club en grand besoin d'un joueur plus convainquant dans les buts [VIDEO]. L'Olympique de Marseille était aussi sur le dossier mais c'est l'agent du joueur qui avait affirmé l'absence de discussions entre les deux clubs. Plus récemment, nous avons pu lire dans la presse anglaise le nom de Casillas en Premiere League et même en MLS. Les rumeurs sont, de plus, appuyées du fait qu'un départ serait idéal pour le club afin de se libérer d'une masse salariale importante. En effet une force invisible pousse aujourd'hui Iker Casillas vers la porte de sortie, mais il devrait cependant respecter son contrat et rester sous les couleurs portistes jusqu'en juin.

Casillas le dit lui même aux micros de différents journalistes portugais, il se sent bien à Porto, la vie lui est agréable loin de l'acharnement médiatique auquel il était soumis dans la capitale espagnole. Pour lui l'objectif est de soulever des trophées à la fin de la saison. Il il suffit maintenant d'attendre la fin du mercato pour connaitre la réponse définitive.

Casillas pas épargné par la concurrence

Le footballeur champion du monde et champion d'Europe doit, à Porto, travailler de manière régulière pour conserver sa place sur le terrain. La concurrence est rude au sein du club, et sa légende ne l'empêchera pas de se plier aux dures lois de la concurrence imposées par Conceição : seul le travail paye et peut garantir une place dans le onze. En effet, à Porto, au moins trois gardiens aspirent à une place dans les buts : Jose Sa l'a déjà montré, du haut de ses 24 ans ; il est un candidat sérieux et est devenu le gardien numéro 1 en championnat et en Ligue des Champions. À lui s'ajoute Vana, une recrue d'été et le retour de Fabiano de prêt.

Pour l'anecdote, Diogo Costa, jeune gardien des "Bês" (équipe jeune du FC Porto), s'est illustré en deuxième division en arrêtant plusieurs penalties et a fait part de sa volonté de rejoindre l'équipe A. Pour aider Casillas dans cette course au temps de jeu, un nouveau prêt de Fabiano est possible pour 6 mois.

Quel avenir après Porto ?

Si l'on peut affirmer que Casillas restera à Porto jusqu'à juin, son avenir pour la prochaine saison est beaucoup plus flou et incertain. En effet, son contrat se termine et tout porte à croire qu'il ne sera pas prolongé. Mais où Casillas peut-il donc aller ? L'Espagne ? L'Angleterre ? Les Etats-Unis ? Ce qui est sûr, c'est que Casillas n'est pas éteint et a tout à fait les capacités de défendre les buts au plus haut niveau pour encore quelques années. Il l'a prouvé à Porto en début de saison avec un record d'invincibilité et plus de 600 minutes sans encaisser de buts. Quelque soit son choix, San Iker a encore de belles années devant lui.