Lille se trouve dans une situation assez délicate. Suite au rachat du club par Gérard Lopez, rien ne va plus pour l'équipe nordiste qui peine en championnat, alors qu'en début de saion, un top 5 était envisagé. Le projet du LOSC semblait pourtant solide et l'arrivée de Marcelo Bielsa devait confirmer que Lille allait faire une bonne saison.

Tout semblait bien parti pour les Nordistes avec l'arrivée du coach argentin tant aimé dans le monde du football. Cette arrivée était une grande satisfaction pour les lillois, eux qui en avaient besoin, après leur 11ème place la saison dernière. L'effectif du Losc a complètement changé d'aspect en mettant dans un "loft", toutes les figures emblématiques de ces dernières années tels que Rio Mavuba et Vincent Enyeama.

Le projet "Losc Unlimited" étant d'acheter de jeunes talents pour les revendre à prix d'or. Beaucoup de recrues sont arrivées lors du mercato estival, venues du Brésil ou d'ailleurs et tous supervisés par Marcelo Bielsa. Une bonne entente donc entre l'entraîneur et les joueurs, qui n'avaient pour la plupart jamais connu la Ligue 1. Les matchs amicaux ont été très prometteur avec plusieurs victoires pour seulement une défaite contre l'Atalanta mais un match ultra dominé. Le premier match du championnat donne encore plus de confiance au projet, une victoire 3-0 face à Nantes. Alors on pouvait imaginer que les lillois pourraient rivaliser avec "les gros" du championnat français et obtenir une qualification en coupe d'Europe. Mais dés la deuxième journée, les hommes de Marcelo Bielsa perdent 3-0 contre le promu strasbourgeois, c'est alors que le Losc enchaîne les mauvais résultats, perd son numéro 9, Nicolas Depreville sans trouver un remplaçant et surtout la mise à l'écart de l'entraîneur argentin, le 22 novembre dernier.

Mais après qu' El Loco soit parti, la situation ne s'est guère améliorée.

Le projet "Losc Unlimited" limité ?

Le projet du Losc pourrait bien devenir le plus gros plantage de ces dernières années. Avec un projet de financement plus que douteux de la part de Gérard Lopez, lui qui n'a pas investi de sa poche, en empruntant sur cinq ans à des fonds américains. Selon France Football, les fonds pour le projet viendraient de Manchester Securities et d'Elliot Management. Le projet n'est pour l'instant pas rentable au niveau de la valeur marchande des joueurs, car ils risquent d'avoir des pertes. Thiago Maia, acheté 15 millions, risque d'être vendu à son prix voir moins. Tout comme Yves Bissouma, qui n'est plus titulaire depuis un certain temps, avait reçu une offre de 25 millions de Monaco, une somme qui n'est plus d'actualité. Selon RTL, la Banque de France aurait classé le Losc comme "entreprise à faible capacité de remboursement ". D'autant plus que Marcelo Bielsa réclame une grosse indemnité qui pourrait être de 10 millions si le Losc n'a pas fait les choses dans les règles au sujet de son licenciement.

C'est en tout cas ce qu'il reproche aux dirigeants lillois. [VIDEO] Et pour couronner le tout, la DNCG, réputé pour être le gendarme du football, a rendu son verdict au Losc le 12 décembre dernier: ils sont interdits de recrutement [VIDEO]lors du mercato hivernal pour manque de fonds.

Christophe Galtier pour sauver le Losc ?

Mal en point au classement, Lille avait besoin d'un nouvel entraîneur, et vite. Ils ont choisi Christophe Galtier pour redresser une situation sportive compliquée. Il s'est engagé pour 18 mois. Pour les dirigeants lillois, il fallait un profil comme l'ex entraîneur de l'AS Saint Étienne, avec une vaste expérience en Ligue 1 et de l'autorité auprès des joueurs. L'année 2018 commençait bien avec une qualification en Coupe de France contre Le Mans(4-2) et une victoire en championnat face à Caen (1-0). Mais Lille n'arrive pas à faire une bonne série et retombe dans ses travers en s'inclinant dans la même semaine contre Rennes (2-1) et Troyes (1-0). Lille doit se réveiller, puisqu'ils sont 18ème et, avec l'enchaînement de mauvais résultats, les lillois pourraient bien être distancés.

Cette semaine, le Losc jouera deux fois contre Strasbourg dont un match en Coupe de France. Les lillois se relanceront t-ils contre cette même équipe oú ils avaient commencé à sombrer ?