Monsieur Tony Chapron, arbitre de ce Nantes - PSG, n'avait vraiment pas besoin de cela. Sa décision on ne peut plus litigieuse rendue lors de la rencontre clôturant la 20ème journée de Ligue 1 Conforama va mettre de l'huile sur le feu et relancer l'éternel débat sur le niveau et le comportement des arbitres de Football français. Alors que le PSG a peiné, mais s'est sorti du piège nantais grâce à une victoire 1 à 0 et à un but d'Angel Di Maria, ce résultat semble anecdotique face à la qualité de l'arbitrage durant cette rencontre.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Pourtant, l'essentiel est assuré pour les parisiens qui comptent désormais onze longueurs d'avance au classement sur leurs poursuivants lyonnais et monégasques.

Au terme d'un match difficile face à des nantais disciplinés et organisés tactiquement à la perfection par Claudio Ranieri, ils ont réussi à trouver la faille dès le début du match grâce à Di Maria avant de se contenter de gérer sans jamais parvenir à pleinement se mettre à l'abri.

Un arbitrage français sur la sellette

Le principal fait de jeu reste lié à l'arbitrage de Monsieur Chapron qui; a la 90ème minute; a expulsé Diego Carlos, joueur du FC Nantes, pour une raison surréaliste. En effet, alors que le PSG lance une offensive, le joueur nantais heurte par inadvertance l'arbitre qui tombe au sol. Sur le coup de l'énervement, l'arbitre tente alors de tacler le joueur nantais pour se venger, puis l'expulse en lui mettant un second carton jaune. Un geste incroyable et un abus d'autorité pathétique qui relance les interrogations sur le comportement des arbitres français face aux joueurs.

Plus tôt, une potentielle autre erreur d'arbitrage avait également eu de lourdes conséquences sur la rencontre, puisqu'un but égalisateur a été refusé aux Nantais pour un hors jeu très discutable... Autant dire qu'en un soir, ça fait beaucoup. Une situation qui risque par ailleurs de faire couler beaucoup d'encre dans le débat sur l'arbitrage vidéo [VIDEO].

Un problème récurrent

Chaque saison a son lot de décisions contestées [VIDEO], et il y a quelques mois, c'est le portier stéphanois Ruffier qui en avait fait les frais. L'arbitrage ne sera jamais pleinement parfait, et ce même avec la vidéo qui a elle aussi ses limites. Toutefois, dans ce cas précis, c'est bien le comportement de l'arbitre qui est problématique. Abusant de son pouvoir et manquant clairement de psychologie, Monsieur Chapron s'est ridiculisé. Plus largement, les arbitres, de par leur position de juge de paix sur le terrain, confondent parfois autorité et arbitraire, se comportant avec les joueurs (pas faciles à gérer il faut le reconnaître) de façon hautaine et condescendante.

Les joueurs manquant d'exemplarité dans leur comportement sont pour leur part lourdement sanctionnés... mais qu'en est-il des arbitres? La question mérite d'être posée.

Oui, Monsieur Chapron est humain et oui, il peut se tromper... mais le peut-il dans ces conditions ? Le peut-il à ce niveau ? Et surtout, y aura-t-il une remise en cause de son arbitrage ? Rien n'est moins sûr, tant la LFP est réticente à annuler les décisions, même injustes, de ses arbitres. On ne peut en tout cas que partager la frustration du pauvre Diego Carlos, qui risque de prendre un match de suspension pour, au final, pas grand chose...