Boston [VIDEO] restait sur deux défaites consécutives à domicile et comptait sur un Orlando toujours aussi catastrophique pour se refaire la cerise, ainsi que sur le retour de Kyrie Irving, absent au dernier match. Le Magic traîne dans les bas-fonds de la conférence Est et gagne peu avec tout juste 13 victoires et se trouve au milieu de rumeurs de trade pour Evan Fournier, le français.

Orlando crée la surprise

Le début de match est disputé et Irving [VIDEO] est déjà en action au scoring ; il marque dans tous les sens.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Jaylen Brown (17 pts, 7 rebonds) est également actif en attaque. Du côté du Magic, Elfrid Payton est le joueur le plus en vue. 29-28 pour Boston.

Le banc d'Orlando fait une bonne entrée (surtout D.J.

Augustin, 10 pts dans le match) et la franchise floridienne prend 8 pts d'avance, dans le sillage d'un Fournier impliqué (19 pts). Les Celtics ne se font pas décrocher et repassent devant grâce à Irving, toujours aussi agressif, et Morris (12 pts, 5 rebonds) qui répond présent. 59-58 à la pause.

Dans le troisième quart-temps, Boston est trop approximatif et n'arrive pas à s'exprimer. Orlando reprend mieux : Fournier poursuit sur sa lancée et Gordon est bien là (11 pts, 13 rebonds). Kyrie est trop seul et l'écart monte à +19.

Les C's finissent par se reprendre, défendent mieux et recollent à 7 pts. Le TD Garden donne de la voix et y croit. Payton tient la baraque (22 pts, 6 rebonds) malgré Irving, se donnant jusqu'au bout (40 pts à 5/7 à 3 pts, 7 rebonds, 5 passes). Boston s'y est mis trop tard, le Magic gagne 103-95.

Les favoris perdent

Detroit court après le score dès le départ (jusqu'à -15 dans le troisième quart-temps) face à Brooklyn bien emmené par Hollis-Jefferson (21 pts, 8 rebonds, 7 passes) et Carroll (16 pts, 5 rebonds). Les Pistons finissent par revenir à hauteur des Nets pour une fin de match étouffante. Ils mènent d'un petit point à 4 sec de la fin mais les Nets prennent l'avantage (grâce à Dinwiddie, 22 pts), ne laissant que 0.9 sec au tableau d'affichage. Detroit est battu à domicile 101-100 et enchaîne les déconvenues.

Les Lakers ont battu New York 127-107, s'échappant définitivement dans le quatrième quart après un gros run. Randle (27 pts, 12 rebonds, 5 passes) et Clarkson (29 pts, 10 passes) ont été les artisans de ce succès. Ntilikina [VIDEO] inscrit 7 pts et donne 3 passes.

Indiana est allé battre San Antonio dans le Texas 94-86, s'appuyant sur son collectif (Oladipo finit avec 19 pts). Les Spurs ont peiné malgré les bons matchs de Gasol (14 pts, 9 rebonds) et Parker (12 pts, 5 passes).