Hier au Wells Fargo Center, Philadelphie et ses prodiges affrontaient Toronto, deuxième de la conférence est. Premier match des 76ers [VIDEO] depuis leur défaite à Londres face à Boston, ces derniers ont besoin de victoires pour espérer accrocher un wagon pour les futurs playoffs.

Le Process et les autres

Embiid commence le match en trombe, bien suivi par Simmons. En face, DeRozan (24 pts) maintient les siens à flot avec Ibaka (10 pts, 5 rebonds) mais Philly est à +9 grâce à Redick et Booker qui apportent de l'énergie.

La suite est laborieuse pour les deux équipes mais les Sixers gardent la main sur la partie. Toronto [VIDEO] passe plus de 6 min sans marquer (hormis des lancers) alors que tout le monde contribue pour Philadelphie, qui s'envole à +16.

Les Raptors arrivent miraculeusement à la pause sur le score de 59-49.

Les Sixers reprennent sur des bases élevées ; Redick est présent (15 pts, 5 rebonds) et Embiid totalement injouable (34 pts, 11 rebonds). En plus de ça, McConnell, qui a plus de temps de jeu grâce aux fautes de Simmons, fait le match de sa vie (18 pts, 8 passes, 6 rebonds). Les canadiens sont trop maladroits et sont menés de 21 pts. Ils réduisent cet écart à -18 en fin de quart .

Dans la dernière période, Toronto est mieux et commence à trouver de l'adresse. Lowry met du rythme et Wright mène la barque (20 pts). Les Raptors grignotent leur retard et reviennent à 1 point. Les 76ers reprennent de l'avance et Lowry perd deux ballons décisifs. Embiid, impérial, met ses lancers et baisse le rideau. 117-111.

Golden State intouchable

Cleveland réalise une belle entame, avec un bon Thomas (19 pts) et un Lebron qui pénètre à sa guise (32 pts, 8 rebonds, 6 passes).

Wade (10 pts, 7 rebonds, 5 passes) et Love (17 pts, 7 rebonds) font du bon boulot également. Mais les Cavs n'ont pas fait le break et le payent en deuxième mi-temps, subissant la loi des Durant (32 pts, 8 passes, 5 rebonds), Curry (23 pts, 8 passes) et consorts. Les Warriors s'imposent 118-108 dans l'Ohio.

Deux français ont gagné et deux autres ont perdu. Parker s'incline face à Atlanta sans briller (6 pts, 4 passes) et Mahinmi face à Milwaukee, sans peser sur le jeu (2 rebonds). Batum s'est lui imposé à Detroit (14 pts, 8 rebonds, 5 passes) et Ntilikina à Brooklyn, avec une prestation aboutie et un double-double (10 pts, 10 passes, 7 rebonds en 29 min).

A noter, la très grosse performance de Antetokounmpo face à Washington et la victoire des siens 104-95. Le grec termine avec 27 pts et 20 rebonds, record en carrière.