Il y a quelques jours, Mediapart dévoilait le salaire réel [VIDEO] de Lionel Messi, extraits de nouveaux documents des Football Leaks. On apprenait que la star argentine perçoit un salaire de 100 millions d'euros brut par an au FC Barcelone... soit le montant pharaonique et inédit de 400 millions d'euros sur quatre ans, durée prévue de l'accord signé [VIDEO] entre le père du joueur et le club catalan. En net (déduction après impôts), cela correspond à environ 50 millions d'euros.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Neymar, deuxième joueur le mieux payé au monde, touche, lui, 36,8 millions d'euros net par saison au Paris Saint-Germain. Mais le scandale Messi a pris une toute autre proportion lundi après que le site web d'information et d'investigation Mediapart ait dévoilé ce qu'il se cache derrière les rencontres de charité organisées par la Fondation Messi.

La Fondation Messi ? Tout sauf charitable

Selon Mediapart, les recettes récoltées à l'occasion de matchs organisés par la Fondation Messi ne seraient, disons, pas vraiment allées dans les bonnes poches. Au lieu de redistribuer l'argent récolté aux oeuvres de charité pour lesquelles les rencontres étaient orchestrées, la Fondation Messi aurait arrosé plusieurs stars internationales du ballon rond.

Si le scandale dévoilé par les Football Leaks est réel, la justice avait pourtant déjà mis un terme à toute polémique. Le 14 décembre 2015, la justice catalane avait classé sans suite le dossier instruit par Madrid dit des "Amigos de Messi". A l'époque, les enquêteurs affirmaient que la Pulga, son père, son agent, et certains de ses coéquipiers Blaugranes avaient perçu des revenus non déclarés après avoir pris part à des matchs de charités organisés (devinez par qui ?) par la Fondation Lionel-Messi.

Sur ces rencontres, qui ont eu lieu en 2012 et 2013, certaines places étaient vendues jusqu'à 2 500 euros. Malgré les efforts des enquêteurs, et les recoupements plutôt à charge, Lionel Messi s'en était sorti sans dommage.

L'homme d'affaires Guillermo Marin, proche du père de Léo Messi, avait reconnu auprès des enquêteurs que des joueurs avaient été payés. Aucun de ceux notamment concernés, parmi eux Neymar, Thierry Henry, Radamel Falcao ou Edison Cavani, n'a encore réagi.

Que doit-on penser de cette affaire ? Le fait que des stars du football, chacune adulées par des millions de fans à travers le monde, prennent hypothétiquement part à de telles opérations, risquent d'entacher un peu plus l'image d'un sport que l'on croyait noble, il y a des années de cela. Mais les affaires d'argent -toujours l'argent- nous rappelle finalement que ce dernier, comme d'autres pans de notre société, est hélas guidé par l'appât du gain toujours plus démesuré, toujours plus grand.