C’est un événement digne d’une scène de film, voir même d'un sketch diraient certains. Mais une chose est sure, d'autres ce seraient bien passés de cette "affaire". Selon La Provence, une jeune femme aurait subtilisé la carte bleue des Yankee par le biais de son responsable : Michel Tonini.

Les Yankee, un groupe d’environ 5 000 adhérents (leader dans le virage Nord du Vélodrome), auraient subit cette arnaque à la suite d'une soirée bien arrosée. Trois jeunes femmes auraient charmé Michel Tonini afin de lui prendre la carte "black" des supporters marseillais. Deux d’entres elles l’auraient auparavant abordé sur le Vieux-Port de Marseille pendant que la troisième se serait chargée de la lui prendre sans qu'il s'en aperçoive.

Chose qu’elles ont réussi à faire puisque les trois complices se seraient par la suite rendues dans les boutiques de la ville. Sur leur liste : des magasins de jouets en passant par des boutiques de vêtements… Sans oublier les enseignes de luxes comme les Galeries Lafayette ou encore Louis Vuitton.

13 000 euros dépensés pour des biens matériels

Le préjudice a été estimé à 13 000 euros. Des dépenses purement matérielles puisqu’en "quelques heures, elle est parvenue à passer chez Louis Vuitton pour s’offrir des sacs et des chaussures" avait précisé une source policière à nos confrères de La Provence. Mais les jeunes femmes ne se seraient pas arrêtées à là puisque "plusieurs milliers d’euros" ont été utilisés "pour des fringues et des jouets pour enfants", avait ajouté cette même source.

Des faits qui se seraient déroulés début décembre 2017.

Entre temps, le responsable historique et victime de l’escroquerie a pu récupérer sa carte mais cherche encore à obtenir réparation des préjudices.

Placée en garde à vue, l’une des jeunes femmes à la "tête" de l’opération (celle qui lui avait subtilisé la carte) aurait tout d’abord nié les faits qui lui sont reprochés en affirmant qu’elle avait obtenu l’accord du dirigeant, avant finalement d’"avouer" son acte. Un enquêteur aurait par ailleurs précisé que la jeune femme aurait restitué une partie de ses achats. Pour l'heure, elle a été remise en liberté.

En attendant, le groupe de supporters et son responsable peuvent se préparer à la rencontre Rennes-#OM qui aura lieu le samedi 13 janvier à 17 heures. Sans oublier le Mercato qui continue pour l’OM. Maxime Gonalons sera-t-il la prochaine recrue du club ? [VIDEO] Quoiqu’il en soit, un international français aurait été proposé [VIDEO]. Réponse prochainement. #Football #Ligue 1