Pour sa première en 2018 le Paris Saint-Germain a cartonné sur le terrain du Stade Rennais (1-6), impressionnant un peu plus l'hexagone mais également le football mondial dans son ensemble. De son côté le futur adversaire du club parisien en Ligue des champions, le Real Madrid, s'est contenté d'un match nul sur le terrain du Celta Vigo (2-2) semant un peu plus le doute dans les esprits des joueurs madrilènes [VIDEO], qui pointent désormais à 16 points du F.C Barcelone. Eliminé de la course au titre en Liga, le club de la capitale espagnole craint de plus en plus de devoir dire adieu à l'Europe en mars prochain à l'occasion du match retour face au Paris Saint-Germain.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Real Madrid

Frédéric Hermel, consultant pour RMC en Espagne depuis de nombreuses années, a pointé du doigt les carences défensives du Real Madrid à l'occasion de la rencontre face au Celta Vigo, indiquant que l'avant-garde parisienne pourrait faire des étincelles lors des retrouvailles entre les deux clubs : "Varane n’a pas été bon et Marcelo a été catastrophique. La MCN peut s'amuser avec cette défense. Il y a un petit constat d'impuissance et ce n'est pas courant au Real."

Les latéraux madrilènes hors du coup visés par la presse espagnole

Un constat que partagent également les plus grands journaux d'Espagne.

Dans son édition de lundi, Marca pointe lui aussi l'arrière-garde madrilène et plus précisément les latéraux de la Maison-Blanche titulaires face au Celta Vigo, Marcelo et Achraf Hakimi : "Madrid saigne sur les côtéS et Neymar et Mbappé arrivent. C’est un des problèmes de Madrid qui pourrait devenir très grave quand on voit le PSG" peut-on lire dans les colonnes du quotidien ibérique. Même son de cloche du côté de As qui souligne également la force de l'attaque parisienne et craint aussi une élimination précoce en Ligue des Champions en écrivant que l'équipe d'Unaï Emery a de quoi "faire peur".

Privée de Cavani face au Stade Rennais, l'attaque parisienne a malgré tout frappé fort. Angel Di Maria, Neymar et Kylian MBappé ont tous les trois inscrit un doublé et plus globalement, la facilité avec laquelle les trois hommes se sont trouvés sur le front de l'attaque a séduit tous les observateurs.

A l'inverse le Real Madrid, n'affiche pas une grande sérénité depuis le début de la saison, mais attention à ne pas prendre trop confiance à l'abord de ce match. Condamner trop tôt la Maison-Blanche et son expérience dans la plus prestigieuse des coupes européennes serait la dernière des choses à faire si les supporters du Paris Saint-Germain [VIDEO] ne veulent pas avoir le coeur brisé à l'occasion du match aller, jour de la Saint-Valentin.