On se rendant en Amérique du Sud pour effectuer la tournée sur terre battue, on suspecte Gaël Monfils de vouloir frapper fort en mai prochain à Roland-Garros. Pour ce faire, le Guadeloupéen se doit d'accumuler des victoires et donc de la confiance pour ses premiers pas sur ocre. Après une semaine difficile à Quito [VIDEO], où il a quitté la compétition dès le deuxième tour face à un adversaire pourtant prenable (Thiago Monteiro), La Monf semble enfin se sentir à l'aise sur terre battue. Après avoir battu l'expérimenté Pablo Cuevas au premier tour, il a décroché son ticket pour les quarts de finale ce jeudi en disposant du redoutable Dusan Lajovic.

Monfils en balade face à Lajovic

Face au Serbe, le Français n'a pas fait dans la dentelle. Malgré des difficultés à conserver sa mise en jeu (le Français a concédé son service trois fois dans ce match), Gaël Monfils a rayonné en retour, lui permettant de prendre le dessus sur son adversaire du jour. Sa formidable remontée dans la deuxième manche alors qu'il était mené trois jeux à un, lui permettait finalement de conclure cette rencontre sur une excellente note (6-4, 6-3). Déjà titré à Doha, le tricolore affrontera Leonardo Mayer au prochain tour. Face à un adversaire expérimenté et qui évoluera devant son public, ce match devrait offrir à Gaël Monfils [VIDEO] une belle préparation en vue de ses futurs duels sur terre battue.

Dominic Thiem tête de série n°1 poursuit sa route

Du côté des favoris de ce tournoi de Buenos Aires, l'Autrichien Dominic Thiem n'a eu aucun mal à décrocher son ticket pour les quarts de finale.

Le sixième joueur mondial n'a fait qu'une bouchée du local de l'étape Horacio Zeballos, 6-4, 6-3. Au prochain tour, il retrouvera un autre Argentin en la personne de Guido Pella (59e). Un adversaire que l'Autrichien apprécie moyennement, lui qui a perdu deux des trois rencontres disputées entre les deux hommes. En cas de qualification, Dominic Thiem qui est placé dans la partie haute du tableau, pourrait retrouver Gaël Monfils si ce dernier s'impose face à Leonardo Mayer.

En revanche, la tête de série n°2 Pablo Carreno-Busta a connu une nouvelle désillusion une semaine après son élimination d'entrée à Quito.Sur les courts argentins, l'Espagnol a de nouveau cédé au terme d'une belle bataille contre son compatriote Guillermo Garcia-Lopez (7-6, 1-6, 7-6). Une nouvelle défaite qui pourrait cher à Pablo Carreno-Busta puisqu'en cas de victoire de Kevin Anderson en quarts de finale du tournoi de New York, il sortirait du Top 10