Dans l'un des deux derniers matchs avant la pause du All-Star Game, Minnesota, quatrième de la conférence Ouest (35 victoires-25 défaites), jouait contre Los Angeles [VIDEO], onzième de cette même conférence (23 victoires-33 défaites) et qui n'espère pas grand-chose de cette saison, à part donner de l'expérience à ses jeunes pépites. Les deux précédentes confrontations ont donné lieu à des victoires des Wolves.

Minnesota au finish

Brandon Ingram et Julius Randle permettent à L.A. de très bien commencer le match en menant de 9 unités. Jimmy Butler réplique (24 pts, 5 rebonds, 4 passes) en compagnie de Taj Gibson, son ancien compère des Bulls.

Les Timberwolves passent devant. Mais la bonne entrée du banc de Los Angeles lui permet de finir le quart-temps en tête, 39 à 35.

Kentavious Caldwell-Pope (17 pts, 11 rebonds, 6 passes) et Ivica Zubac (19 pts, 11 rebonds) donnent +15 aux Angelinos. Minnesota réagit collectivement et l'apport de Karl-Anthony Towns (10 pts, 19 rebonds) et Jeff Teague (20 pts, 6 passes) est précieux. Ils reviennent souffler dans la nuque des Californiens, 65-62 à la mi-temps.

Randle (23 pts, 9 rebonds) est agressif et permet à Los Angeles de garder l'avantage au tableau d'affichage. Butler et Gibson (28 pts, 7 rebonds) gardent la tête des locaux hors de l'eau et Minny [VIDEO] possède 7 longueurs de retard à la fin du troisième quart.

Le banc des Timberwolves entre en action et redonne de l'air à leur équipe ; Jamal Crawford (15 pts en 22 min) et Tyus Jones (8 pts) donnent de l'allant et Minnesota recolle au score.

Dans cette fin de match serrée, c'est Butler qui prend le poids du match sur ses épaules en mettant deux contres sur la même action et en rentrant des lancers francs décisifs.

Ingram (17 pts, 5 passes) continue ses pénétrations incisives mais Los Angeles perd le match logiquement. Score final, 119-111.

Jokic et Giannis sont des grands

Milwaukee recevait Denver dans la froideur du Wisconsin pour un duel appétissant. Giannis Antetokounmpo et Nikola Jokic n'ont pas déçu, bien au contraire. Ils ont tous les deux réalisé une prestation de haute tenue avec un triple-double, la routine.

Pour autant, il n'y a pas forcément eu beaucoup de suspense tant Denver a dominé. Le festival de Giannis et l'apport de Eric Bledsoe (27 pts, 8 passes) ont permis aux Bucks d'y croire mais les Nuggets étaient trop forts : Gary Harris (28 pts) et Jamal Murray (26 pts, 5 passes, 5 rebonds) additionnés à la performance XXL de Jokic, Milwaukee s'est incliné 134 à 123.