La première sortie d'Adrian Mannarino avec le maillot de l'Equipe de France de coupe davis restera dans les esprits. Malheureusement pour le joueur originaire du Val-d'Oise, ce n'est pas pour les bonnes raisons. Le 25e joueur mondial qui a remplacé au pied levé Jo-Wilfried Tsonga [VIDEO] touché à un genou a été aligné à la surprise générale par son coach Yannick Noah pour le match d'ouverture de la rencontre France-Pays Bas [VIDEO] comptant pour le premier tour de la Coupe Davis. Opposé à Thiemo De Bakker, 369e joueur mondial, qui a plongé au classement ATP suite à une blessure fin 2016, le Francilien s'est incliné sèchement en trois sets (7-6, 6-3, 6-3) et 2h18 de jeu.

Pourtant Adrian Mannarino avait bien débuté sa rencontre et était même le premier à breaker dans cette rencontre. Malheureusement pour lui, le tricolore a fait preuve de nombreuses irrégularités ce vendredi après-midi réduisant ses efforts du début de match à néant. Dans les deuxième et troisième sets, Thiemo De Bakker est parvenu à faire la différence en breakant dès son premier jeu de service le Français, qui n'est pas parvenu à se procurer la moindre balle de débreak dans cette rencontre.

Richard Gasquet n'a pas le droit à l'erreur

Une défaite qui met l'Equipe de France dans une position inconfortable. Richard Gasquet, le numéro quatre français n'aura pas le droit à l'erreur face à Robin Haase ce vendredi après-midi. Le Biterrois qui affrontera un joueur en forme (demi-finaliste à Auckland) devra absolument l'emporter afin de ne pas mettre ses coéquipiers en mauvaise posture avant le double décisif qui se déroulera ce samedi.

Le Français partira favori dans ce duel, lui qui a remporté six des sept matches qu'il a disputé face à son adversaire du jour. Mais attention à l'excès de confiance car sur les trois matches qu'ont disputés les deux hommes en 2017, Robin Haase est toujours parvenu à remporter un set.

Lucas Pouille à nouveau sauveur des Bleus ?

Deux mois plus tard, les Bleus pourraient tomber de très haut en cas d'échec au premier tour de cette nouvelle édition. En cas de matches décisifs à jouer dimanche, Yannick Noah devrait cette fois-ci faire confiance à Lucas Pouille qu'il a préféré préserver ce vendredi. Le Nordiste, qui apportait en 2017 le point décisif à la France lors de la finale contre la Belgique pourrait de nouveau se muer en sauveur ce week-end si son équipe venait à se retrouver en mauvaise posture. Espérons que ce ne soit pas le cas, et que le double français permette aux Bleus de prendre l'avantage avant la journée de dimanche.