Alors que le FC Barcelone s'apprête à affronter les Blues de Chelsea lors des huitièmes de finales de la Ligue des champions, un journal sportif espagnol, le Mundo Deportivo annonce que la nouvelle recrue barcelonaise devrait obtenir un passeport portugais. Le joueur brésilien de 25 ans Phillippe Coutinho est arrivé à Barcelone cet hiver après un long feuilleton qui aura tenu en haleine la planète football. Le montant de ce transfert devrait atteindre les 160 millions d'euros [VIDEO], c'est à dire le joueur le plus cher de l'histoire du football espagnol.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Le milieu de terrain qui a régalé le championnat anglais à Liverpool, arrive à Barcelone pour gagner des trophées. Si aujourd'hui le brésilien fait parler de lui, c'est à cause de la déclaration du quotidien sportif espagnol.

La presse révèle ce matin que Coutinho devrait obtenir un passeport portugais, il aurait, en tout cas, entamé les démarches.

Coutinho portugais ? Et alors ?

Premièrement le brésilien Phillippe Coutinho devrait obtenir un passeport portugais grâce à sa femme. En effet depuis 2012 il est marié à une portugaise et peut donc formuler le souhait d'acquérir la nationalité de celle-ci. D'autres joueurs comme Luis Suarez ou Fernando sont des exemples de joueurs nationalisés. Cette nouvelle est importante pour le FC Barcelone, mais pourquoi ? Qu'est-ce que cette nouvelle pourrait changer ? Comme vous le savez, en Europe, il existe la règle des joueurs communautaires et extra-communautaires, c'est un statut que l'on attribue aux joueurs en fonction de leur nationalité : s'ils viennent d'Europe ou non.

Top vidéos du jour

En Espagne comme en France par exemple, un club ne peut inscrire que 3 joueurs extra-communautaires. Alors voila le bouleversement au sein du club catalan. Avec Coutinho nationalisé portugais, cela permettrait au FC Barcelone d'inscrire un nouveau joueur extra-communautaire dans l'effectif. On sait notamment que les espagnols souhaiteraient s'attacher les services d'un brésilien du Gremio.

"Chacun ses lois" et oui...

Si se nationaliser est plutôt simple dans certains pays, tous les pays européens et tous les clubs ne sont pas logés à la même enseigne. Cela pose un problème, serait-il trop facile d'acquérir un passeport pour certains clubs ? En effet, par exemple, la législation française est bien plus compliquée. Maxwell s'était d'ailleurs vu refuser sa demande au PSG, une inégalité juridique qui peut favoriser certains clubs et renforcer l'oligarchie des "grands". Alors pour remédier à ce problème de double nationalité dans le football, il n'existe rien, aucun souhait visant à établir un piédestal dans toute l'Europe n'a jamais été émis par l'UEFA.

Alors est-ce un vrai problème ? Faudrait-il imposer une norme pour tous les clubs de l'UEFA ou tout simplement oublier cette règle ? Dans tout les cas, cela ne nous empêchera pas d'apprécier le football, qu'il soit communautaire ou non, du moment qu'il est beau. Et en attendant d'en savoir plus laissons nous bercer par la douce mélodie de la Ligue des champions qui se fera à nouveau entendre dès mardi. [VIDEO]