Le choc de la nuit a eu lieu entre le deuxième (Houston [VIDEO] avec 36 victoires et 13 défaites) et le troisième (San Antonio avec 34 victoires et 19 défaites) de la conférence Ouest, qui plus est dans un derby au coeur du Texas. James Harden sort d'un match historique avec ses 60 points accompagnés d'un triple-double tandis que côté Spurs, on est à la recherche de confiance, toujours sans Kawhi Leonard.

Houston avec sang-froid

Les Rockets entament très bien la partie et mènent rapidement grâce à Ryan Anderson (13 pts) et James Harden, sur sa lancée (28 pts et 11 passes en 37 min).

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

LaMarcus Aldridge et Danny Green résistent un peu mais les Spurs sont déjà à -13 en fin de premier quart-temps.

San Antonio [VIDEO] s'accroche difficilement ; Aldridge se donne (16 pts, 8 rebonds) mais Clint Capela (14 pts, 13 rebonds) et Gerald Green (15 pts) permettent à Houston d'augmenter son avance.

54-38 à la pause.

A la reprise, San Antonio se remet en rythme et Green est toujours chaud (22 pts, 6 rebonds). Les joueurs du banc des Rockets réalisent de belles prestations et sont tous importants. Les Spurs reviennent à -12.

Puis à -6 dans le dernier quart-temps avant que Chris Paul (10 pts) ne leur remette la tête sous l'eau et que Houston les achève, sans pitié. 102-91 pour les fusées.

Denver gagne un match fou en NBA

Les Nuggets menaient tranquillement de 15 points à la mi-temps dans le sillage d'un Nikola Jokic énorme (29 pts, 14 passes, 13 rebonds). Mais Oklahoma City s'est violemment réveillé, à l'image de Russel Westbrook (20 pts, 21 passes, 9 rebonds) et de Paul George (43 pts, 5 passes, 5 rebonds), même si Jamal Murray maintenait le tempo de son équipe (33 pts). PG-13 égalise miraculeusement à une seconde de la fin, on entrevoit la prolongation après ce tir massif.

Mais Gary Harris (25 pts) a en a décidé autrement. 127-124 pour Denver.

Pour le premier match de Blake Griffin avec Detroit, les Pistons se sont imposés à l'arrachée dans un match indécis. Marc Gasol (19 pts, 14 rebonds) et Andrew Harrison (18 pts, 8 passes) ont donné du fil à retordre aux locaux qui se sont appuyés sur Andre Drummond (14 pts, 15 rebonds) ou Stanley Johnson (14 pts). Griffin a été déterminant avec ses 24 pts, 10 rebonds et 5 passes. Score final, 104-102 pour Detroit.

Washington gagne contre Toronto 122-119 grâce à un Bradley Beal des grands jours (27 pts, 6 rebonds, 6 passes), bien soutenus par ses coéquipiers (6 d'entre eux à plus de 10 pts, dont Mahinmi).