Cleveland recevait dans sa salle cette nuit des Spurs qui pouvaient sembler bons à prendre ; ces derniers restaient sur quatre revers consécutifs et sont légèrement parasités par le "cas Leonard" (il semblerait qu'il ne rejoue pas de la saison). Les Cavs, quant à eux, étaient dans une spirale positive et avançaient à bonne allure grâce à un Lebron James [VIDEO] en forme.

San Antonio au finish

Lebron fait du Lebron et domine, bien secondé par Tristan Thompson (6 pts, 13 rebonds). Kyle Anderson (10 pts, 6 rebonds) et Danny Green scorent côté Spurs. Bryn Forbes (12 pts) permet à San Antonio [VIDEO] de mener 25-20 en balançant un trois points au buzzer sur la tête de Larry Nance.

Jeff Green (14 pts) et Nance font une bonne entrée à côté d'un James très chaud. L'écart monte à +9 pour les Cavs mais Danny Green (22 pts) fait recoller son équipe à la pause. 53-50 pour Cleveland.

LaMarcus Aldridge (27 pts, 6 rebonds) se met à jouer et met à mal les Cavaliers même si Jordan Clarkson (17 pts) brille. Lebron est survolté (33 pts, 13 rebonds, 9 passes) mais ne peut empêcher les Spurs de reprendre les commandes, 76-74.

Dans le quatrième quart-temps, les joueurs du Texas prennent rapidement 13 points d'avance sous l'impulsion de Dejounte Murray (13 pts, 9 rebonds, 5 passes) et de Aldridge. Clarkson, Green ou Korver se donnent mais les Spurs finissent tranquillement le travail et gagnent 110-94.

Une de plus pour Houston

Et de douze pour les Rockets ! James Harden et ses coéquipiers se sont imposés 119-114 à Denver dans le sillage de leur leader, impérial (41 pts, 8 rebonds, 7 passes), et du lieutenant Chris Paul (23 pts, 6 passes). Les Nuggets ne se sont pas avoués vaincus mais la variété des possibilités d'attaque de Houston était trop large. Jokic frôle un nouveau triple-double avec 21 pts, 14 rebonds et 8 passes.

New Orleans est allé battre Milwaukee 123-121 après prolongation. Les Pelicans ont été mené de 17 points mais ont réussi une belle remontée, notamment grâce à Holiday, précieux (36 pts, 9 rebonds, 6 passes). Rondo est décisif pendant le temps supplémentaire (16 pts, 12 passes, 8 rebonds) et Antetokounmpo (20 pts) manque le tir de l'égalisation.

Washington empoche une belle victoire 109 à 94 contre Philadelphie et peut remercier le trio Beal-Porter-Oubre (24-23 et 19 pts) qui a été plus que sérieux. Les Wizards ont fait le trou dans le deuxième quart et ont ensuite géré avec brio malgré la tentative de retour de Philly et le bon match d'Embiid (25 pts, 10 rebonds).