Liverpool est temporairement à la seconde place du championnat d'Angleterre, en attendant le résultat du choc entre Manchester United et Chelsea qui aura lieu demain après-midi. Les Reds ont aujourd'hui disposé tranquillement de West Ham par une large victoire 4 buts à 1, et Patrice Evra n'a pu qu'assister à la défaite des siens depuis le terrain. A dix journées de la fin du championnat, peu de spécialistes voyaient pourtant, en début de saison, l'équipe de Jürgen Klopp pointer aussi haut dans le classement.

La touche Klopp fait son effet du côté d'Anfield

Gardons la tête froide toutefois. Les Reds ont un match de plus et 15 points de retard sur Manchester City qui, selon toute vraisemblance, devrait être sacré champion d'Angleterre à la fin de cette saison.

Pour autant, la position au classement des hommes de Jürgen Klopp n'est pas due au hasard lorsque l'on regarde en détail la saison du Liverpool FC.

L'équipe de Klopp est en effet celle qui, derrière le leader mancunien, a perdu le moins de matchs cette saison. Une régularité qui reste toutefois entachée par une défense parfois fébrile coûtant plusieurs matchs nuls, mais bien rattrapée par un trio offensif de feu à l'efficacité redoutable. De plus, si Liverpool s'est fait sortir des coupes domestiques, cela n'est pas dramatique en soit, puisqu'il sera très probablement qualifié pour les quarts de finales de la Ligue des Champions et continuera son aventure européenne, après son large succès à l'aller, 5 à 0, obtenu sur les terres du FC Porto. Grâce à une gestion humaine optimale de son effectif, Jürgen Klopp est en train de réitérer ce qu'il avait pu faire par le passé avec le Borussia Dortmund et il est en train d'imposer sa touche si particulière qui offre à Liverpool d'excellents résultats en ce moment.

Une gestion intelligente du club qui offre des résultats significatifs

Liverpool n'est pour autant pas guéri de tous ses démons. Parfois fébriles et pouvant manquer de concentration, les Reds ont toutefois sérieusement commencé à rectifier ces défauts qui ont pu leur coûter tellement de points par le passé.

Et là encore, la gestion de Klopp y est pour beaucoup. Prenant un à un les problèmes de Liverpool, à commencer par le secteur défensif, il a su trouver les solutions judicieuses, en acceptant de se séparer de Coutinho [VIDEO], mais en profitant de l'argent reçu pour recruter Virgil Van Dijk, ou encore en donnant sa chance à l'excellent Andrew Robertson. Le milieu de terrain est lui aussi en chantier, et le renfort de Naby Keita [VIDEO] ne sera pas de trop l'an prochain pour tenter de jouer le titre. On annonce par ailleurs d'autres noms [VIDEO] pour venir étoffer l'entre-jeu des Reds, comme James Rodriguez [VIDEO] ou encore Doucouré [VIDEO] de Watford. De quoi offrir une équipe ultra compétitive, surtout avec le retour en grande forme d'Oxlade-Chamberlain, qui semble enfin confirmer la pleine mesure de son potentiel. Auteur d'un match énorme contre West Ham aujourd'hui, il vit une véritable renaissance, suite à un pari astucieux du technicien allemand qui l'a justement redescendu au niveau du milieu de terrain.

Pour ce qui est du poste de gardien de but, Klopp a là encore agi avec intelligence et parcimonie, en refusant de céder aux pressions des supporters et en maintenant sa confiance en Loris Karius, qui est en train de retrouver son niveau et de prouver qu'il faudra aussi compter sur lui. Pour ce qui est de l'attaque, enfin, comment ne pas l'évoquer. La revente de Coutinho n'a en rien enrayé la fantastique mécanique offensive de Liverpool. Roberto Firmino [VIDEO], Mohamed Salah [VIDEO] et Sadio Mané continuent d'enfiler les buts comme des perles, pour le plus grand bonheur des fans des Reds.

Qu'on se le dise, Liverpool est de retour aux premiers plans, que ce soit en Angleterre ou en Europe. Et le coaching de Klopp y est certainement pour beaucoup.