6

Jeudi matin, les ultras du Paris Saint-Germain se sont rendus au Camp des Loges pour marquer leur soutien plein et entier à leur équipe à quelques jours de faire face à l'Olympique de Marseille [VIDEO] pour le classique de la Ligue 1.

Il faut dire à l'occasion que la séquence était pour le moins inédite. En effet, deux jours plus tôt, le coach parisien Unai Emery adressait un message fort aux supporters du club à travers son site afin de les exhorter à faire bloc derrière son effectif à l'aube d'un tournant décisif pour le PSG cette saison. Et jeudi, ce sont donc quinze membres du Collectif Ultras Paris qui ont débarqué au Camp des Loges pour témoigner du fait que l'appel lancé par le Basque ne sera pas tombé dans des oreilles de sourds.

La petite délégation de fans aura même eu l'opportunité plutôt rare d'assister à l'entraînement des joueurs et d'échanger paisiblement avec eux sur leurs attentes.

Des supporters disposés à faire leur boulot

Président du Collectif Ultras Paris, Romain Mabille n'a pas manqué de souligner sa reconnaissance envers la direction parisienne pour ce moment qui aura selon lui permis aux joueurs et aux supporters de se rapprocher un peu plus. Quant à son vice-président Mika, il a noté que du côté des fans, on était disposé à faire le boulot pour soutenir l'équipe lors de ses échéances décisives et notamment le classique à venir ce dimanche. Le Parc des princes promet donc d'être chauffé à bloc.

En revanche, les supporters parisiens ont profité de l'occasion pour demander aux joueurs de se battre en véritables guerriers sur le terrain contre Marseille pour faire oublier le catastrophique match nul arraché au Vélodrome en octobre dernier.

Pas sûr donc que cette fois-ci on laisse sagement passer d'éventuels errements de la part des hommes d'Unai Emery [VIDEO].

Une pression supplémentaire sur les joueurs

Si le capitaine parisien Thiago Silva, ainsi que ses coéquipiers Dani Alvès, Marquinhos, Kurzawa, Aréola, ou encore Kimpembe ont bien voulu se prêter à l'exercice d'écoute des supporters, ils savent désormais que la pression est montée d'un cran sur leurs épaules. Et même si l'envie de bien faire et de ne pas décevoir est déjà marquée dans l'esprit de tous les joueurs comme le faisait remarquer Lassana Diarra le week-end dernier, il faudra en faire plus. Pas de droit à l'erreur donc pour les Bleu-et-Rouge afin d'éviter la fronde que pourrait causer une défaite au Parc des princes.