Une semaine bien remplie. Roger Federer [VIDEO] a fait coup double à Rotterdam [VIDEO]. Il devait atteindre les demi-finales pour redevenir numéro un mondial [VIDEO], il a fait mieux en remportant le tournoi, son 97e trophée sur le circuit professionnel.

Troisième titre à Rotterdam

En finale du tournoi des Pays-Bas, Federer était opposé au Bulgare Grigor Dimitrov, tête de série numéro 2. La finale tant espérée au début de la semaine a bien eu lieu mais a tourné court. Le Suisse n’a laissé aucune chance à son adversaire en le dominant 6-2, 6-2 en 54 minutes de jeu. Il remporte donc son 97e tournoi en carrière. Il s’agit aussi de son troisième sacre à Rotterdam après ses succès en 2005 et 2012.

Il conclut ainsi une semaine de rêve avec en prime la place de numéro un mondial ce lundi. Le temps n’a pas d’emprise sur Roger Federer.

18 février et déjà 2 titres en 2018

L’année 2018 n’en est qu’à son deuxième mois et Federer a déjà glané deux titres, l’Open d’Australie et Rotterdam. Le Bâlois ne pouvait espérer mieux. Il fait mieux que son début de saison spectaculaire de l’an passé où il avait pris part aux tournois de Miami et Indian Wells, tous deux remportés. Rotterdam n’était pas programme mais la possibilité de retrouver la première place mondiale a changé la donne. C’est désormais chose faite. Le Suisse aura de gros points à défendre dans les semaines à venir mais son début de saison est déjà une réussite totale. Il s’enlève notamment beaucoup de pression. Le poids de redevenir numéro un mondial définitivement derrière lui le libérera peut-être davantage.

Il faudra alors s’attendre à voir un très grand Roger Federer.

Jusqu’où ira Federer ?

Un titre du Grand Chelem, le 20e en carrière, et un 97e tournoi qui lui a permis de retrouver le trône du tennis mondial, voici les premières semaines de la légende suisse. Que peut-on attendre de Federer en 2018 ? Il fera peut-être mieux que ses sept titres de l’an passé. Si c’est le cas, il ne sera pas loin de la première place mondiale en fin d’année, une consécration qui a plus de valeur que durant la saison. On peut le voir aussi gagner un nouveau titre sur le gazon de Wimbledon et qui sait s’il on aura le plaisir de le retrouver à Roland-Garros, un tournoi qu’il zappe depuis plus de deux ans. Une place au Masters de fin d’année semble déjà assurée, il y visera une nouvelle victoire finale. 2017 était l’année de Federer et Nadal, 2018 a pris fortement l’accent suisse ces six premières semaines.